Vous lisez actuellement les articles publié le décembre 19th, 2018

Page 1 de 1

J’ai la mémoire qui flanche…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

Amis du spleen et du p’tit maquereau à la bretonne réunis, bonjour! Nous sommes le Mercredi 19 décembre 2018 et c’est le 29è jour de frimaire dédié à l’Olive. Le 19 décembre 1915 à vu mourir Aloïs Alzheimer; il est très connu mais je ne me souviens plus pourquoi, j’ai la mémoire qui flanche.

Chez nous c’est la saint Juzel, ou Judikael, ou même Gicquel… Les historiens ne sont pas d’accord entre eux. Il semble bien qu’il régna sur la Bretagne à partir de Juzel632. En 636, le bon saint Eloi lui dit Ô mon roi et lui fit rencontrer à Clichy, près de Paris, Dagobert qui, ce jour là n’avait pas sa culotte à l’envers pour signer un traité de paix entre Bretons et Francs. Deux ans plus tard, il laissa son trône et se fit moine pour les 20 dernières années de sa vie. Ici à gauche, une statue le représentant à Paimpont en forêt de Brocéliande. « Juzel était le fils de Judhaël, roi de la Domnonée, un royaume qui occupait alors le nord de l’Armorique. A la mort de Judhaël, vers 605, Juzel, pourtant le fils aîné et l’héritier, préféra se retirer au carte-armoriquemonastère Saint-Jean de Gaël que saint Méen venait d’ériger. Il quitta cependant le monastère pour prendre la direction du royaume de Domnonée. Pendant vingt ans, il gouverna le royaume avec autorité et sagesse. Ses qualités de diplomate lui permirent de régler des différends avec le roi Dagobert et de conclure avec lui une alliance (en fait un traité d’allégeance au roi des Francs). Soit quasiment un millénaire avant qu’Anne, ma sœur Anne, ne voyant rien venir, fit de même avec Charles VIII puis louis XII. Cela fait, il décida d’abdiquer de nouveau et de reprendre la vie monacale. »

Et voila, le mercredi il y a ceux qui ont piscine, nous, on a histoire… Allez, portez vous bien et à bientôt peut-être.