Je hais les dimanches…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Aujourd’hui c’est dimanche et…Il pleut sur Brest ! Oui je sais, c’est à nouveau une référence à Prévert mais, les réalités météorologiques s’imposent aux blogueurs comme à chacun.

Voici donc que ce fichu été tire à sa fin -je n’aime pas l’été- je n’apprécie guère l’hiver non plus. A vrai dire, je suis un automnal, cet entre-deux qui ne s’avoue pas, ce clair obscur qui joue les timides. Et puis la forêt dans son costume mordoré avec ses champignons qui attendent chats parapluiel’omelette. L’automne c’est le jour qui, petit à petit rentre dans sa coquille, enfile son Damart et se prépare à laisser passer les frimas. Mais revenons à nos dimanches. S’il existe une France profonde, je hais profondément ses dimanches. Ceux de la messe de onze heure, du PMU à midi, du repas de famille. J’ai la mémoire hantée par les mauvais souvenirs dominicaux. Ces jours là, enfants, on nous habillait en propre, en dimanche quoi, et il y avait toujours un vieil oncle ou une vieille tante à visiter: »du café vous aurez ? » cette expression douarneniste est pour moi associée au dimanche et à ses rites. Depuis longtemps, je fuis les dimanches, je ne fréquente pas les dimanches, je me tiens à l’écart de ces jours peu recommandables, je songe à créer une association pour la suppression du dimanche; après tout, une semaine de six jours, c’est pas mal non plus.

Attendons lundi, c’est un jour lunaire, comme le pierrot du même nom mais surtout, portez vous bien et à bientôt peut-être.

7 commentaires

  1. Gensyve

    Il ne pleut pas sur Nantes contrairement à ce que dit Barbara.Juste une pissée de moineau hier comme on dit par ici. Bonne journée pluvieuse néanmoins au cénobite de Keramoal

  2. pierrot13

    Bonjour l’ami.
    Vous m’appelez ?
    Je suis là et demain aussi, j’espère pour fêter ce lundi nouveau.

  3. Un passant

    Eh bien, heureux de vous retrouver et toujours aussi contrariant… et aujourd’hui,envers les amateurs nostalgiques de journées dominicales de leur enfance.

    Vous n’avez rien perdu de votre « mauvaise Foi ». Cela rassure de vous voir ainsi.

    Il pleut sur Brest, dites-vous ?… Mais juste une petite glizhenn, alors .

    Mais où vous avez, et c’est aussi mon opinion, raison c’est pour votre goût de l’automne et son omelette aux champignons.

    Figurez-vous, ça va vous mettre l’eau à la bouche (c’est cruel, mais vous en êtes un autre) que de la cuisine me parvient le fumet d’un potage aux cèpes cueillis la saison dernière sur notre lande .Potage mis au congel, évidemment.

    Elle ne figure pas dans la radio des blogueurs, mais vous ne l’aurez pas volée :

    https://www.youtube.com/watch?v=5qqzNcqAbF4

  4. Zap Pow

    Cadeau, pour un dimanche pluvieux :
    https://www.youtube.com/watch?v=mffdf1ivX30

  5. Chris

    Salut l’ami,
    Te lisant depuis maintenant quelques années,j’ai découvert au fil du temps une communauté de goûts et de pensée entre nous.Tu m’as fait découvrir des textes(merci pour Guilloux et d’autres…)et tu m’as intéressé et diverti bien des fois.Ton problème de santé m’a touché comme celui d’un ami.Je suis kiné en cessation d’activité pour le moment en attente de retraite dans quelques mois.
    Je connais donc ces pathologies.Je n’ai pas connaissance de ton dossier,mais dans tous les cas la volonté et le moral sont primordiaux dans ces moments.j’ai senti dans le ton de tes billets de reprise que tu ne manquais ni de l’un ni de l’autre.J’ai été victime il y a 4ans d’un infarctus,heureusement sans conséquence,et je sais que quand la faculté te conseille très vivement d’arrêter certains sports,la fumette,la picole,etc.tu es content s’il te reste une fiancée ,des enfants et des amis auprès de toi.Reçois tous mes encouragements et ma sympathie.Salut et fraternité,Que la force du lion soit avec toi et comme écrivait parfois Genet à la fin de ses lettres: Vive la bite!

    • erwandekeramoal

      Si c’est Genet qui le dit; je n’ai plus aucune raison de douter. Salut & fraternité.

Répondre à Chris Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).