Vous lisez actuellement les articles publié le mai 8th, 2018

Page 1 de 1

Anarcho-ploum-ploum-tralala…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Amis du Delta blues et de l’endive braisée réunis, bonjour ! En ce Mardi 08 mai 2018, dix neuvième jour de Floréal surnommé jour de l’arroche (encore nommée le faux épinard), plutôt que de fêter l’armistice de 1945 qui n’en fut pas un, mais une reddition des armées allemandes, je vous invite à avoir une pensée pour un trublion des plus émouvants.

Souvenons nous que c’est un 8 mai en 1999 que disparaissait une figure des plus pittoresques du pavé parisien et qui se définissait lui même comme: Anarcho-ploum-ploum-tralala… C’est en effet un 8 mai en 1999 que décède Aguigui MOUNA, de son vrai nom André aguiguiDupont. Cavanna disait de lui : « Mouna c’est une manif à lui tout seul. C’est l’indignation. Sa philosophie ? Un amour universel, boulimique. »  Sa philosophie est un mélange d’antimilitarisme, d’anarchisme et d’écologisme. Il a mené campagne contre le travail des enfants dans le tiers monde et pour l’aide aux réfugiés du Chili, et il a été l’un des premiers à s’opposer au programme nucléaire de la France. Il fut nommé chevalier des arts et des lettres par le ministre de la culture Jack Lang qui médaillait beaucoup, il faut bien le reconnaître. Pour certains, son prédécesseur se nommait Diogène, tandis que pour d’autres il s’appelait Ferdinand Lop, qui proposait de prolonger le boulevard Saint-Michel jusqu’à la mer afin que les étudiants puissent se baigner plus souvent. Pour beaucoup, Mouna était tout simplement un apôtre de la bonne humeur.

Quelques unes des citations qu’il aimait à faire:

C’est en parlant haut qu’on devient haut-parleur.
Du gazon, pas de béton, des moutons, pas de canons.
Aimez-vous les uns sur les autres.
La grossesse à 6 mois ! La retraite à 15 ans !
On vit peu mais on meurt longtemps.  
Riez et vous serez sauvé.
Aguigui, le cri de la vie !
Les valeurs morales ne sont pas cotées en bourse.
Mieux vaut être actif aujourd’hui que radioactif demain.

Allez, puisse cela vous apporter le sourire, portez vous bien et à demain peut-être.