N’oublie pas tes gouttes…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis de la procrastination et du trot monté réunis, bonjour ! Nous sommes le Mercredi 27 décembre 2017, l’année tire à sa fin et c’est le 7è jour de Nivôse dédié à l’humus. Depuis plusieurs jours maintenant, il fait un temps à ne pas mettre un cénobite dehors et, pour couronné le tout, je tiens une de ces crèves…  Des éléments extérieurs et, manifestement hostiles, ont eu raison de ma résistance lége120px-Havana_Club_Anejo_Oro1ndaire. Vous me voyez ci, larmoyant, toussant, reniflant, tremblotant et frémissant de fièvre (bon, j’exagère un peu). La seule chose qui participe à me donner le sourire, c’est que dans « enrhumé » il y a rhum… J’en suis à mon troisième grog et, résultat des courses, c’est moi qui suis groggy (amusant). Je reconnais qu’il y a un côté désespérant à mettre du rhum dans de l’eau chaude, surtout un fameux cubain comme celui là, mais, d’un autre côté c’est bien l’origine du nom. Old Grog était le surnom de l’amiral anglais Edward Vernon qui avait décidé que le rhum serait coupé d’eau à bord afin d’en limiter la consommation. Ce surnom lui venait du fait qu’il portait toujours un vêtement réalisé dans un tissu appelé grogram (gougouran en français). Les anglais en effet, prononçaient grogram pour gros-grains qui désignait une étoffe de soie grossière; on parle encore aujourd’hui du Gros-de-Tours. Quand je pense que Fidel avait passé un deal avec Pernod-Ricard pour commercialiser ce divin breuvage, c’est à devenir contre révolutionnaire…

Allez, cor’une p’tit’ goutte. Portez vous mieux que moi et à demain peut-être.

3 commentaires

  1. lediazec

    Salut à toi le Cénobite. Absent, mais pas oublieux. Ce Vernon savait de quoi il parlait, sauf en ce qui concerne l’eau tempérée. Rien de tel que l’añejo pur, foi de cubain !
    Le meilleur à toi et aux tiens. Gaffe à l’eau, si elle n’est pas ferrugineuse !

    • erwandekeramoal

      Content de te lire en cette fin d’année venteuse; et bloavez mad, bien sur…

  2. Robert Spire

    Le tout est de boire en bonne compagnie. Je trinque avec ma copine Maud… vous connaissez peut-être Maud? Maud Herassion…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).