Vous lisez actuellement les articles publié le décembre 11th, 2017

Page 1 de 1

Poil dans la main…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis du grand Nord et des lichouseries réunis, bonjour ! Nous sommes le Lundi 11 décembre 2017, 21è jour de frimaire dédié à l’érable à sucre.

Une légende amérindienne attribue la découverte du sucre d’érable à Nokomis, la grand-mère de Manabush, héros de nombreuses légendes indiennes. Nokomis aurait été la première à percer des trous dans le tronc des érables et à recueillir la sève. Manabush, constatant que cette sève était un sirop prêt à manger, alla trouver sa grand-mère et lui dit : « Grand-mère, il n’est pas bon que les arbres produisent du sucre aussi facilement. Si les hommes peuvent érableainsi sans effort recueillir du sucre, ils ne tarderont pas à devenir paresseux. Il faut tâcher de les faire travailler. Avant qu’ils ne puissent déguster ce sirop exquis, il serait bon que les hommes soient obligés de fendre du bois et de passer des nuits à surveiller la cuisson du sirop. ». Il n’en dit pas plus long, mais, craignant que Nokomis ne fût indifférente à ses paroles et qu’elle n’omît de prendre des mesures pour empêcher les hommes de devenir paresseux, il grimpa au haut d’un érable avec un vaisseau rempli d’eau et en versa le contenu à l’intérieur même de l’arbre dissolvant ainsi le sucre qui se trouvait dans l’érable. Fable moraliste inventée par François Lenglet pour faire comprendre à tout un chacun que le revenu universel est une utopie et qu’avant de gouter aux bénéfice, il vous faudra travailler, suer sang et eau, prendre de la peine car c’est le fond qui manque le moins…  Aujourd’hui, ce sont nos cousins de la belle province qui produisent 70% du sirop d’érable dans le monde.

Et voila pour débuter la semaine. En attendant la suite, portez vous bien et à bientôt peut-être