C’est aujourd’hui dimanche…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Amis de la prétérition et du veau marengo réunis, bonjour ! Nous sommes le Dimanche 15 Octobre 2015, 24è jour de vendémiaire dédié à l’amaryllis, magnifique fleur qui a donné son nom à un bistro rennais des plus sympas. Enfin, je vous parle de cela il y a très, très longtemps. C’était dans le bas de la place des Lices, pour ceux qui connaissent StKonoganRennes, et j’y ai passé quelques soirées mémorables. Pour les initiés de la pataphysique, Le 15 Octobre 2015 est en réalité le Mardi 10 Haha 145 St Panmuphle, huissier. Et en Bretagne on célèbre les Konogan; un saint homme qui vivait à l’époque ou régnait Childebert et à qui est dédiée une très jolie petite chapelle au lieu dit Lescogan sur la commune de Beuzec-Cap-Sizun (29). Derrière la chapelle se trouve la fontaine de Saint Konogan. La légende raconte que Saint Konogan soignait la fièvre, et pour obtenir guérison il fallait vider la fontaine; avec ce qu’il tombe par ici, c’était pas le tonneau des Danaïdes mais…

Bon, allez, c’est dimanche, je vous la fais courte; demain (peut-être) on tachera de faire plus conséquent. Portez vous bien.

2 commentaires

  1. Rémi Begouen

    « Le 15 Octobre 2015 est en réalité le Mardi 10 Haha 145 St Panmuphle, huissier. »

    Voilà ce que, très solennellement, tu nous affirmes et qui, par conséquent, ne souffre aucun doute…
    Alors permets-moi de relever une erreur en fin de ton billet, lorsque tu écris « Bon, allez, c’est dimanche », pour t’auto-justifier de « faire court »… :
    NON, NON & NON,
    il te fallait faire long en ce Mardi 10 Haha,
    tes lecteurs (dont je me fais l’avocat) l’exigent !
    Ou bien alors… Ou bien ? … Ou bien quoi ?…
    Haha, tu le verras bien 10 fois, foi d’huissier St Panmuphle!
    Et tu iras sous l’averse te soigner à la fontaine de St Konogan en vain !
    Haha puissance 10 !

    • erwandekeramoal

      Ah, Rem*, nul, mieux que toi ne sait exprimer l’insatiable exigence du lecteur (poil au coeur).
      Mais, comme disait l’autre: à l’impossible nul n’est tenu (poil au C..)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).