Vous lisez actuellement les articles publié le juillet 22nd, 2017

Page 1 de 1

Escalade sur l’esplanade…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, ,

Amis de mes amis et du petit salé aux lentilles réunis, bonjour ! Nous sommes le Samedi 22 juillet 2017 qui correspond au quatrième jour de Thermidor c’est à dire au jour consacré par le calendrier républicain à l’ivraie. Séparer le bon grain de l’ivraie… C’est quelque part dans les évangiles mais j’avoue que je ne me souviens pas à quel endroit livraie(Matthieu peut-être). L’ivraie est une plante très commune de la famille des graminées, utilisée comme fourrage et autrement nommée « Ray-grass ». L’ivraie enivrante, Lolium temulentum, est la seule graminée dont les graines sont toxiques pour l’homme. Consommées en petite quantité, elles induisent des effets comparables à l’ivresse, d’où son nom populaire. C’est sans doute ce qui faisait dire à mon aïeule, toujours à l’affût d’un jeu de mots pourri: qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivraie… De caisse d’épargne évidemment ! L’ivraie Lolium est aussi nommée zizanie, d’où l’expression: semer la zizanie. Et puis tiens, histoire de vous permettre de vous présenter à « questions pour un champion ». Saviez vous que les terrains de tennis « gazonnés » sont semés d’ivraie; notamment celui de Wimbledon.

Oui c’est vrai, il faut séparer le bon grain de l’ivraie. C’est juste aussi en matière d’information car, comme le disait Malcom X: Je dis cela pour malcom-300x215ceux qui n’aurait pas remarqué que pendant les vacances, la tuerie continue. Après avoir été reçu par Macron 1er, le premier ministre israélien s’en est retourné faire son sale boulot. Voila t-y pas qu’il s’est mis en tête d’installer des portiques de sécurité (détecteur de métaux) à l’entrée de l’esplanade des mosquées. Troisième lieu saint de l’islam, le site est aussi l’endroit le plus sacré pour les juifs, qui l’appellent le Mont du Temple: c’est là que se dressait le second Temple détruit par les Romains, dont l’unique vestige, le mur des Lamentations, est en contrebas. Depuis plusieurs années, l’extrême droite (les colons) dont le poids politique ne cesse de croître en Israël, réclament la remise en cause du « statu quo » et le ddes-policiers-israeliens-sur-l-esplanade-des-mosquees-a-jerusalem-est-le-20-avril-2001_5414121roit de prier sur l’esplanade. Ils y multiplient les incursions. Les plus radicaux prônent même la destruction du dôme du rocher pour reconstruire un nouveau temple. Rappelons que depuis 67 il existe un statu-quo qui permet à la Jordanie (au travers une fondation) de gérer l’accès aux lieux saints. Si il avait voulu semer la zizanie et déclencher une nouvelle intifada, il ne s’y serait pas pris autrement le Bibi.

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.