L’été des blogueurs…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Amis de la médecine douce et du cidre brut réunis, bonjour ! Nous concombre-2sommes le Dimanche 25 juin 2017, septième jour de Messidor dédié au concombre. Attention, il ne s’agit pas de celui de Mandryka dont la philosophie à peine masquée me fait toujours autant rigoler; mais bien de la plante potagère herbacée et néanmoins rampante de la famille des cucurbitacées…Bon, c’est pas pour me vanter mais, il fait beau sur Brest !

En ce 25 juin je voulais vous inviter à vous souvenir de cet éveilleur de conscience que fut Emile le Skanv dit Milig et plus connu sous son nom de scène : GLENMOR.
« Plaise à tous les saints de noble compagnie, noter que l’ivresse, chez lui, engendrait la bonté et qu’en somme tous les ferments conjugués le délivraient de ses tendresses. »
Ces quelques mots sont extraits d’une plaquette tirée à quelques exemplaires par Martial Pézennec – Retraites paysannes- et que Milig avait eu la gentillesse de me dédicacer à la fin des années 70 au cours Milig Dd’une soirée en son manoir du Poul en Mellionnec. La demeure aujourd’hui est devenue chambre d’hôtes. Magnifique plaquette dotée d’une typographie et bois gravés de Claude Huart. La dédicace est à l’adresse de mes garçons dont l’un se prénomme Glenn en hommage à ce rebelle né un 25 juin 1931 à Mael-Carhaix. Et comme ce mois de Juin voit aussi éclore la cuvée 2017 de «la radio des blogueurs», voici le choix que je vous invite à partager: http://lolobobo.fr/index.php?post/2017/06/23/lancement-radioblogueurs2017

Allez, bel été à tous, portez vous bien et à bientôt peut-être.

6 commentaires

  1. caroleone

    Je suis très fan de Glenmor et je suis contente de le voir régulièrement chez toi.
    Bon dimanche ensoleillé donc.

  2. Rémi Begouen

    Vers la fin des années 70, j’ai connu Glenmor moi aussi : il y avait au château de La Roche-Jagu (Côtes d’Armor) un récital en plein air. Ma fillette s’est baladée juste avant le début du spectacle de Millig sur la scène, entre les instruments…: il s’est baissé à sa hauteur pour discuter avec elle, tout doucement, sous les rires… avant de déclarer qu’il acceptait d’adopter l’enfant si personne ne la réclamait!…

  3. Zap Pow

    Et moi je suis très fan du concombre masqué, dont j’ai gardé en mémoire depuis des décennies quelques fortes sentences, par exemple « dans un univers de cyclistes, seuls les sophistes freinent, les autres se graissent la patte ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).