Giroflé-Girofla…

Posté par erwandekeramoal dans TRADITION

, , ,

Amis de la poésie et du fromage de chèvre réunis, bonjour ! Nous sommes le Samedi 04 mars 2017, 14è jour de ventôse dédié au Vélar encore nommée fausse giroflée. Cela me rappelle une chanson que m’apprenait mon aïeule il y a de cela… Ah oui, quand même !

Les paroles sont de Rosa Holt (1935 ), poétesse allemande angirofle-giroflati-nazie. Elle dénonce l’atrocité de la guerre pour le peuple au moment de l’arrivée de Hitler au pouvoir alors que le nationalisme se développe et que la jeunesse est embrigadée dans l’armée. La musique est d’Henri Goublier fils, inspirée de la ronde enfantine traditionnelle du même nom dont j’ai retrouvé trace dans un très ancien numéro de Lecture pour tous. Les paroles en sont beaucoup plus « gnan-gnan » et animaient un jeu d’extérieur pour jeunes filles en fleur. La  version pacifiste et antimilitariste quand à elle, fut notamment interprétée plus tard par Yves Montand; ce qui contribua beaucoup à son succès.

 

Voila, ce sera tout pour aujourd’hui car j’ai fort à faire. Portez vous bien et à bientôt peut-être.

3 commentaires

  1. thouvenel

    bonjour l’ami , ce que tu dis est bien vrai . Jette un oeil sur la Giroflée de Robert Desnos . Et dis moi si tu n’y vois pas un clin d’oeil à cette giroflée de Rosa Holt . Laquelle fut chantée en 1936 ou 37 au caveau de la République , et en 1943 Robert Desnos ( fin connaisseur de la chanson française ! ) écrivait sa Giroflée avant de partir en déportation pour ne pas revenir . Pour mieux dire je t’invite à te rendre sur le blogspot Chantefables Chantefleurs yves thouvenel . Tu y verras d’autres trouvailles qui devraient te plaire .
    Bien d’l'amitié
    yt
    Et parle moi , ça me fera plaisir .

  2. thouvenel

    je viens de te faire un commentaire amical qui « is awaiting moderation  » … contacte moi yves.thouvenel@sfr.fr
    yt

    • erwandekeramoal

      Je viens de visiter le site consacrer aux poèmes pour temps de guerre. Bel hommage à Desnos. Ce spectacle tourne t-il encore ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).