Allumer… Le feu !

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

Amis de la tradition et du poulet au curry réunis, bonjour ! Nous sommes le Vendredi 10 février 2017, 22è jour de Pluviôse dédié au Thymèle que l’on nomdaphnéme aussi Garou. C’est un arbuste des garrigues méditerranéennes et des sables atlantiques. Mon aïeule m’a raconté que le daphné garou était traditionnellement cloué par les bergers sur les portes des enclos pour éloigner à la fois les puces et les sorcières. Hélas, pour l’instant, point de remède miracle pour éloigner la bêtise humaine; jugez en plutôt…

L’IGPN, vous savez, la police des polices… J’ai un profond respect pour cette institution; elle respire, l’indépendance, la probité, l’honnêteté, bref, toutes les vertus nécessaires à l’exercice de sa mission. Voici donc qu’elle vient de procéder à la publication de son rapport concernant le cas de ce jeune Théo, d’Aulnay-sous-bois, qui s’était malencontreusement empalé sur la matraque d’un représentant de l’ordre. A ce propos, avez vous remarqué la mine embarrassée des commentateurs qui caresse la litote et chatouille l’euphémisme, 450x300xEmeuteBanlieue.jpg.pagespeed.ic.QnvociCFzaincapables qu’ils sont de nommer un chat un chat et d’énoncer (et de dénoncer) que le quidam au cours d’un contrôle d’identité, s’est retrouvé avec une matraque dans le cul. Or donc, les conclusions de ce rapport sont sans appel: en aucun cas cette action ne peut être confondue avec un viol; il s’agit là d’un accident ! Le viol en effet se caractérise par son intentionnalité. Mais là, monsieur le Procureur, vous n’y pensez pas, ce sont des policiers très bien notés. Et hop, l’affaire est réglée et des assises on se retrouve en correctionnelle; et d’Aulnay-sous-Bois on se retrouve à anguille-sous-roche. Ils voudraient mettre le feu aux banlieues qu’ils ne s’y prendraient pas autrement.

Allez, merci de votre visite, attention en traversant, portez vous bien et à bientôt peut-être.

Un commentaire

  1. fabig

    Les jeunes des banlieues pourront crier au loup garou !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).