C’est le jour du roi dec…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

Amis de L’Espagne éternelle et du riz pilaf réunis, bonjour ! Nous sommes le Vendredi 06 janvier 2017 et, si j’en juge par mon calendrier républicain, cela correspond au 17è jour de Nivôse dédié à la marne. Rien à voir avec la Marne et ses taxis. On dit que la marne fut extraite comme matériau de construction dès que les outils en métal furent marnièreconnus. On trouve (semble t-il) son origine dans le vieux gaulois Marga écrit Alain Rey, mais aussi dans le breton merl, qui a donné par emprunt merl, puis maërl. En néerlandais mergel, allemand aussi Mergel (peut-être également Merkel). C’est amusant ça; depuis le temps qu’elle nous fait marner. Peut-être comme moi vous êtes vous interrogé un jour sur la raison qui poussait les paysans à conserver un arbre tout seul isolément au beau milieu d’un immense champ. Et bien, les anciennes marnières étaient souvent souterraines et disséminées. Après usage elles ont été rebouchées, leurs emplacements étant seulement repérés par des arbres.

Tiens, on me dit que c’est l’Epiphanie (autrefois on disait aussi:Théophanie); d’un mot grec qui désigne une apparition,manifestation de Dieu. La tradition populaire et les chargés d’com de l’église catholique, apostolique et romaine ont restreint épiphaniel’usage du mot Épiphanie à la visite que rendirent des mages (sans doute des prêtres zoroastriens) venus d’Orient à l’Enfant Jésus. Selon le récit qu’en fait Matthieu, les mages furent guidés jusqu’à la crèche de Bethléem par une étoile mystérieuse. Une fois arrivés, ils déposèrent devant la crèche l’or, qui évoque la richesse terrestre, la myrrhe, qui accompagne les hommages rendus à un roi à sa mort, et l’encens qui honore la divinité. Ce récit, qui n’a pas de fondement historique, a été enjolivé au cours du Moyen Âge. Les mages sont devenus trois Rois prénommés Gaspard, Melchior et Balthazar.

https://youtu.be/BfBy1AsavoA

L‘Épiphanie est traditionnellement fixée au 6 janvier mais pour plus de commodité, l’Église catholique la célèbre le dimanche qui suit le 1er janvier. C’est aussi ce jour-là qu’est tirée la traditionnelle galette des Rois. La fève cachée dans la galette rappelait à l’origine l’Enfant Jésus que les mages avaient longtemps cherché en suivant l’étoile. Le palais de l’Elysée sacrifie chaque année à cette tradition chrétienne; je me demande si cela est très respectueux de la neutralité de l’Etat laïc… En Espagne, de façon somme toute logique, ce sont les Rois mages qui distribuent des cadeaux aux enfants sages le jour de l’Épiphanie (et non pas à Noël). Pour patienter de Noël à l’Épiphanie, les petits Espagnols bénéficient en conséquence de trois semaines de vacances. Epatant, non !
Allez, merci d’être passé, portez vous bien et à bientôt peut-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).