Vous lisez actuellement les articles publié le janvier 23rd, 2017

Page 1 de 1

Ah bon! C’est Hamon !

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

Amis de l’expressionnisme et du ragout de hérisson réunis, bonjour ! perce-neigeNous sommes le Lundi 23 janvier 2017, quatrième jour de Pluviôse, dédié au Perce-neige, les puristes de l’orthographe ne manqueront pas de relever qu’il faudrait dire LA perce-neige. Et je ne vous parle même pas du pluriel, un truc à épater maître Capello lui même. Entre ceux qui en font un invariable et ceux qui mettent un S à neige. Personnellement je m’en soucie comme de ma première pipe en terre.

Fêtons dignement les Laouenan: Laouenan vient de « Laouen » qui signifie gai, joyeux, rieur comme dans l’expression Nedeleg laouenn (joyeux Noël): c’est ainsi que l’on nomme le roitelet en Bretagne. Disciple de Tugdual (Tudal) et de saint Pol au VIe siècle, il a laissé son nom à la paroisse de Tréflaouenan. Comment ! Vous ne connaissez pas Treflaouenan ? Comme le montre bien la carte ci-contre, Tréflaouénan (normalement on ne devrait pas mettre d’accent) devait être un lieu de treflaouenanpassage pour les migrants de l’époque. C’était bien avant le tunnel et surtout, dans l’autre sens… Bon, OK, je me rends compte que la carte ne montre rien du tout si on ne sait pas situer Treflaouenan et Cardiff. Au Ve siècle, des émigrés gallois, les Bretons, débarquent en Armorique par famille ou par clans avec leurs chefs religieux et civils pour s’installer progressivement, sans créer de réelles difficultés. Armoricains et Bretons se connaissent assez bien, ils procèdent à des échanges depuis fort longtemps, leurs cultures, costumes et langues sont assez proches. Leurs agglomérations s’appellent des « plou » ou « gwi », paroisses auxquelles les chefs donnent leur nom et se subdivisent en « tref » ou trèves avec un lieu de culte. C’est ainsi que la bande à Laouenan s’installe dans le Leon et donne naissance à Treflaouenan. La bande à Benoist elle, s’est installé à St-Renan (29), c’est pas très loin et, 1500 ans plus tard c’est lui qui a viré en tête à la première bouée. Triste primaire, triste score, triste participation, triste avenir; en vérité, triste époque.
Allez, j’m’en r’sers un p’tit. Portez vous bien et à bientôt peut-être.