L’ONU a dit: arrête tes colonies…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

Amis des « cénobites tranquilles » et des sœurs Tatin réunis, bonjour! Bon ben, voila, c’est Noël… Donc nous sommes le Dimanche 25 décembre 2016, cinquième jour de Nivose dédié au chien. Tous les ans à pareille époque je me demande si je dois ouvrir la boutique. Cela fait partie des questions existentielles que se pose le blogueur qui se veut quotidien: être ou ne pas être, beurre ou confiture, fromage ou dessert, socialiste ou de gauche… En définitive je fais un petit tour histoire de vérifier que les choses sont bien à leur place.

La résolution pour l’arrêt de la colonisation israélienne adoptée par l’ONU. L’abstention des Etats-Unis est historique. Dans le passé, Washington a toujours soutenu Israël en opposant son veto à toute résolution du Conseil de sécurité hostile à l’Etat hébreu. La dernière fois que les Etats-Unis n’ont pas refusé de voter une résolution de l’ONU 1620712_3_930b_la-colonie-de-givat-zeev-en-cisjordanie-il_f004a8293dfb49401148eaf6afe3eda9remonte à 2009, lors d’un appel à un cessez-le feu à Gaza. En 2011, lors d’une résolution identique à celle qui vient d’être adoptée par le Conseil de sécurité, condamnant la colonisation des Territoires palestiniens, les Etats-Unis avaient bloqué son adoption en utilisant le droit de veto. Mais, depuis, les relations entre Barack Obama et Benyamin Netanyahu se sont sérieusement détériorées, même si les Etats-Unis n’ont jamais réduit leur assistance militaire à Israël.

Le président Barack Obama n’a jamais caché sa désapprobation à l’égard des colonies de peuplement qui ont constitué un obstacle majeur à ses efforts pour parvenir à un accord pouvant conduire à la solution des deux Etats. A la veille de quitter le pouvoir, le président américain a également voulu laisser une dernière signature sur ce 5053647_6_b374_le-conseil-de-securite-de-l-onu-lors-du_23da0eb1a4b6d6fdfa5de623ca1bd3addossier très sensible. C’est aussi une façon de compliquer un peu plus la tâche de son successeur Donald Trump. Celui-ci a clairement indiqué sa sympathie pour la droite israélienne. Il y a une semaine, il a nommé David Friedman comme futur ambassadeur américain en Israël, un fervent partisan de la colonisation et qui veut transférer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Mais bon, chacun le sait, Israël se fout des résolutions de l’ONU comme moi même de ma première pipe en bois. Tout va donc continuer comme auparavant et cela fait soixante ans que ça dure…

Allez, joyeuses fêtes néanmoins, portez vous bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).