Les c…andidats ça osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

,

Amis de la mécanique quantique et de la clé à molette réunies, bonjour ! Nous sommes le Jeudi 17 novembre 2016, 27è jour de Brumaire dédié au Macjonc. C’est la gesse tubéreuse  (260px-Majiang2et comme dirait mon aïeule qui aurait vendu la sienne pour un vilain jeu de mots: c’est la Gesse qui compte !) ou gland de terre, ou encore souris de Hollande, sans rire, (les tubercules ont la taille, la forme, et la couleur d’une souris). Le Macjonc pousse à l’état spontané dans toute l’Europe. Sa culture est signalée en 1783 comme « herbe française cultivée en Hollande et vendue en France » et on consomme les tubercules cuits à l’eau en purée, et les gousses quand elles sont encore tendres préparées comme des petits pois. A le pas confondre avec le mah-jong qui est un jeu de société d’origine chinoise et qui s’apparente au rami par certains aspects et à certaines variétés de poker par d’autres.

En ces moments agités où des décérébrés mous du bulbe, psychorigides et pervers polymorphes veulent à toute force nous faire prendre l’Helvétie pour une lanterne et nous conduire à marche forcée vers le labyrinthe de l’obscurantisme; je voulais vous parler du tout nouveau candidat à l’élection présidentielle; ce cher Emmanuel… Le sourire de Lecanuet (vous ne vous souvenez pas de Lecanuet ?) emmanuell’outrecuidance de Trump, la loyauté de Judas, l’ambition d’Iznogoud, ce petit monsieur, élevé au grain de la bourgeoisie, lycée Henri IV, énarque, conseiller du Prince à l’Elysée, banquier d’affaires, Ministre, veut nous faire avaler une pilule pour le moins indigeste. Il serait le candidat anti-système ! Et mon quai, c’est du Port-Rhu ? Comme disait Lino Ventura dans « Les tontons… »: les cons ça osent tout, c’est même à cela qu’on les reconnait. Et bien les politicards sont issus du même moule, ils osent tout; et après tout, ils auraient tort de s’en priver puisque ça fonctionne.

Allez, perdez pas courage, portez vous bien et à bientôt peut-être.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).