Vous lisez actuellement les articles publié le octobre 22nd, 2016

Page 1 de 1

La République se vit à visage découvert…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , ,

Amis de la sérénitude et de l’omelette aux champignons réunies, bonjour ! Nous sommes le Samedi 22 octobre 2016, 1er jour de brumaire, dédié à la pomme dans le calendrier républicain. Les manifs des policiers en colère, visages floutés par des télés bienveillantes, masqués pour la plupart, jeans et blousons de d’jeunes, arborant néanmoins le brassard « police » m’inspirent ces réflexions que je livre à votre sagacité.

La République se vit à visage découvert

LOI n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public.
Art 1: Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage.
Art 3: La méconnaissance de l’interdiction édictée à l’article 1er est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.
Circulaire du 2 mars 2011 relative à la mise en œuvre de la loi n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public.
Les tenues destinées à dissimuler le visage sont celles qui rendent impossible l’identification de la personne. Il n’est pas nécessaire, à cet effet, que le visage soit intégralement dissimulé.Masqués
Sont notamment interdits, sans prétendre à l’exhaustivité, le port de cagoules, de voiles intégraux (burqa, niqab…), de masques ou de tout autre accessoire ou vêtement ayant pour effet, pris isolément ou associé avec d’autres, de dissimuler le visage. Dès lors que l’infraction est une contravention, l’existence d’une intention est indifférente : il suffit que la tenue soit destinée à dissimuler le visage.

Un observateur tatillon, voire procédurier, y verrait sans nul doute, une police doublement hors la loi (ce qui, vous en conviendrez, serait un comble) primo en sortant de leur obligation de réserve qui leur interdit ce genre de manifestations, secundo en avançant masqués sur la voie publique. Seules les mauvaises langues y voient la patte du Front National; Il faut dire que les gars de la Marine ont la cote chez les policiers. Une étude du Cévipof, montre en effet que 57% des policiers sont prêts à voter Marine Le Pen à la présidentielle de 2017, alors qu’ils n’étaient que 30% en 2012.

 

Fort heureusement ce vieux Georges mettra tout le monde d’accord, enfin, je l’espère. Allez, merci de cette visite, portez vous bien et à bientôt peut-être.