Vous lisez actuellement les articles publié le octobre 30th, 2015

Page 1 de 1

Ma santé, mon santo…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , , , , ,

Amis de la nature naturante et du chouchenn chaud réunis, bonjour ! Nous sommes le Vendredi 30 octobre 2015, 9è jour de Brumaire dédié à l’Alisier. Pas une raison pour en faire des tonnes (tonnes à lisier) dirait mon aïeule dont l’humour n’avait d’égal que son intérêt pour les l'abeillelichouseries comme on dit à Douarnenez… A propos de gourmandise, je suis je l’avoue, un gros consommateur de miel et je serai très marri si nos butineuses cessaient de produire ce délicieux nectar qui explique à lui tout seul mon teint de rose et ma santé de fer…  L’abeille étant le premier et plus important pollinisateur dont la nature nous ait doté, l’humanité commettrai une folie en ne s’inquiétant pas de sa disparition.

Or voici plusieurs boutiques par moi visitées et dont les rayons (amusant) sont désespérément vides si ce n’est quelques ersatz à la provenance douteuse. Pourtant, il est hors de question que les crêpes qui constituent l’essentiel de mes petits déjeuners soient enduites massacred’autre chose que de ce miracle de la nature. Je lance donc un appel aux lecteurs, aux twittos, à l’ONU, au SAMU, à Dédé l’Abeillaud, aux Pages Jaunes, à madame Irma, pour me signaler une adresse où je puisse me ravitailler avant l’hiver en miel breton garanti grand teint. Notre petite bébête est victime du méchant frelon asiatique mais, bien davantage encore, des tonnes de pesticides et autres cochonneries déversées dans les champs et que l’on retrouve des années plus tard là où on ne les attendait pas.

C’est ainsi que des chercheurs de l’université de Plata, en Argentine, se sont récemment penchés sur la composition du coton utilisé dans les produits d’hygiène féminine. Dans 85% d’entre eux, les chercheurs ont retrouvé des traces importantes de glyphosate, une molécule qu’on retrouve notamment dans de l’herbicide plus connu sous le nom de Herbicide-Tampon-Pad-485x273Roundup. Ce désherbant est commercialisé par la compagnie Monsanto. Et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé le glyphosate comme « cancérogène probable ». Comme si cela ne suffisait pas, l’Assemblée nationale a rejeté dans la nuit de mercredi à jeudi dernier la demande d’appliquer un taux de TVA à 5,5% aux produits de protection hygiénique féminine. Ceux-ci n’ont pas été jugés par l’Assemblée Nationale comme des produits de « première nécessité » et continueront donc à être taxés à 20%.

Ah, on vit une drôle d’époque, madame Michu ! Même la viande rouge vient d’être classée par l’OMS comme probablement cancérogène (à ce propos, je suis passablement agacé de ne pas comprendre pourquoi, cancérIgène est devenu cancérOgène.) Consultons l’Académie: a-VIANDE-ROUGE-CANCER-640x468Cancérigène : capable de provoquer une tumeur maligne, un néoplasme (à ne pas confondre avec le pléonasme). Synonyme : cancérogène, carcérigène, oncogène. Voilà pour la définition du Petit Robert. Pour l’Académie française donc, pas de différence entre les deux termes… Vive la langue française pour sa simplicité. Je comprends pourquoi le Sénat vient d’enterrer le projet de ratification de la charte des langues régionales. Mais, nom d’un petit bonhomme, pourquoi à chaque fois que l’on découvre qu’un truc donne le cancer, c’est jamais le boulot, les évangiles ou Nadine Morano ?

Allez, oui, je le reconnais, c’est un peu tout et n’importe quoi mais bon, il y a des jours comme ça. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.