Vous lisez actuellement les articles publié le mai 14th, 2015

Page 1 de 1

Le singe et la petite fleur…

Posté par erwandekeramoal dans PORTRAIT

Amis de la francophonie et de la fleur de houblon réunies, bonjour ! Nous sommes le jeudi 14 mai 2015, 25è jour de Floréal dédié à la carpe, ce qui ne justifie en rien que l’on reste muet.

Rapidement, quelques mots sur un musicien de jazz qui a poussé l’harmonie jusqu’à naître (1897) et mourir (1959) un 14 mai. Prodige musical, né au sein d’une famille créole (la bechetfamille serait originaire de Haute-Savoie, et plus précisément de Féternes), il a étudié auprès de Louis dit « Papa » Tio à la Nouvelle-Orléans. Je veux parler de Sidney BECHET . Sacré bonhomme qui se fit connaître en participant au groupe de Duke Ellington mais aussi comme un bagarreur impénitent, expulsé de Grande Bretagne, et de France après avoir passé plusieurs mois en prison à Fresnes, nous sommes en 1928. Il venait de passer plusieurs années dans la revue nègre de Joséphine Baker.

En 1949 il revient s’installer définitivement en France. Il va imposer au monde entier son thème Petite fleur. A la fin de sa vie, en 56, au cours d’une grande tournée en Belgique, il singeadapte le doudou, cette fameuse musique traditionnelle qui anime les jeux de la non moins fameuse Ducasse de Mons (Belgique), procession rituelle et cérémonie multiséculaire qui est assez déjantée pour vous faire oublier la grande soirée des Gras à Douarnenez (Finistère-France). Ma fiancée et moi même ne ratons jamais une occasion de nous arrêter sur la grand’place de Mons pour y savourer une de leurs merveilleuses bières et caresser la tête du petit singe; car, comme disait mon aïeule qui de temps en temps se prenait pour Line Renaud: «Si tu n’es nié sache, ej’té mèn au sinche dé Mons».

Allez, merci d’être passé, portez vous bien et à demain peut-être.