Du bon, du beau, du blues…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Amis du piano (sans bretelles) et de la ceinture (sans chasteté) réunis, bonjour ! Dans le calendrier républicain, Le Anemone-des-Bois-00117 mars correspond au 27è jour de ventôse dédié à la Sylvie. J’ai connu une Sylvie qui… Oui, bon, heu, ça c’est une autre histoire… Non il ne s’agit pas du tout de celle à qui vous pensez mais de cette jolie fleur encore nommée anémone des bois. Alors que si j’en crois le calendrier pataphysique, Le 17 Mars 2015 est en réalité le Lundi 23 Pédale 142 St Masquarade, uniforme.

C‘est aussi le jour anniversaire du décès d’un grand bluesman qui s’est éteint à Chicago en 1995. De son vrai nom Albert Luandrew il s’est fait connaître sous le pseudonyme de Sunnyland SLIM.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Ca c’est du blues ou je ne m’y connais pas… En 1939 il rejoint Chicago où il joue avec Sonny Boy Williamson qui a fait l’objet d’un billet ici même. En 1947 il fit des enregistrements sous leSunnylandSlim890117 nom de « Doctor Clayton’s Buddy ». On le trouve aussi sur des disques de Muddy Waters de la fin des années quarante comme musicien d’accompagnement. Sunnyland Slim fut blessé à la main par un coup de couteau, si bien que certains doigts perdirent un peu de leur capacité antérieure, il n’en resta pas moins un pianiste d’accompagnement apprécié. Il a fait plusieurs tournées en Europe dont une avec les Chicago All Stars en 1968 me semble t-il. Mais il est vrai qu’en 68, il s’est passé tant de choses…(photo empruntée sur le magnifique site de Robert Corwin  )

Le 17 mars 1871 c’est le début de ce qui deviendra la Commune de Paris.
Alors que Paris est encerclé par l’armée prussienne, Thiers, chef du gouvernement de défense nationale, donne ordre à l’armée d’aller récupérer les canons en position sur les hauteurs de Montmartre. Mais la population, qui s’oppose à cette mesure, entoure la troupe. Le général Lecomte commande le feu, mais les soldats mettent crosse en l’air. canonsLecomte est arrêté ainsi que le général Thomas (un autre fusilleur!). Ils sont passés par les armes par une foule en colère. C’est le début de la révolution. Des groupes d’insurgés se répandent dans la ville. Les autorités, apeurées, se replient en catastrophe sur Versailles. Les révolutionnaires se concertent. Les Blanquistes proposent une marche sur Versailles pour se débarrasser du gouvernement, mais « malheureusement » leur avis n’est pas suivi. La Commune de Paris est en train de naître ; elle ne sera proclamée que le 28 mars.

Et voila pour aujourd’hui. Comme disait mon aïeule: « Il faut de tout pour faire un blog ! ». Portez vous bien et à demain peut-être.

3 commentaires

  1. Rém*

    Je suis en train de lire « L’IMAGINAIRE de la COMMUNE » de Kristin Ross, récemment paru aux ed.La Fabrique : c’est surprenant et passionnant !
    Comme l’affirme la chanson « La Commune n’est pas morte! »
    … et ton aïeule non plus …

  2. Hobo-Lullaby

    Audiard disait que le piano (sans bretelles), c’était l’accordéon du riche …
    N’empêche que La Commune, ça reste le Blues, le vrai !

    Salut Erwan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).