Il faisait encore nuit…

Posté par erwandekeramoal dans LECTURE

, , , ,

Amis du jazz manouche et du ragout de hérisson réunis, bonjour ! Nous sommes le vendredi 23 janvier 2015, 250px-Schneeglockenquatrième jour de Pluviôse, dédié au Perce-neige, les puristes de l’orthographe ne manqueront pas de relever qu’il faudrait dire LA perce-neige. Personnellement je m’en soucie comme de ma première pipe en terre. Cela me fait penser qu’à Keramoal, les jonquilles montrent déjà le bout de leur nez et je suis loin d’avoir terminé mes tailles d’hortensias… Travaillez, prenez de la peine, aurait dit mon aïeule, toujours en mal de citation.

Tout à fait autre chose.
SMS de mon libraire brestois (Dialogues – je les cite car ils le méritent): »votre commande est disponible » et me voici en train de rattraper mon retard en matière de lecture. Il faisait encore nuit de Rod Lediazec aux éditions Edilivre dont je vous laisse découvrir la quatrième de couv. «La vérité est que dans cette ville moyenne où tout est moyen, à commencer par la vie, leshqdefault jours passent et avec eux les rêves s’évanouissent. La routine s’est installée dans les têtes et avec elle son lot de regrets, son pack de frustrations. Chacun a fait l’effort qu’il faut pour laisser les « vieux démons » là où ils sont, sur le comptoir d’un bistrot, sur une nappe de resto, tout au fond de la prison à ciel ouvert que la société construit pour empêcher le « pire » d’arriver… Mais qui dit prison dit évasion, et le jour vient où l’un des geôliers laisse échapper son propre monstre, l’Assassin. Dès lors, la vie de cette cité si tranquille et si exemplaire est bouleversée. Les meurtres se succèdent avec une régularité implacable sous les yeux d’une police impuissante. Chacun ne rêvant que d’une chose : que cela cesse !»

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Un vrai plaisir de lecture, suspens garanti, émotion, rythme, personnages bigarrés, tout y est. La blogosphère m’avait déjà permis de rencontrer le talent de Stéphane Grangier voici un autre blogueur qui s’amuse à jeter cailloux dans la mare; heu non, dans le brouillard… Bon, OK, je n’ai pas la signure de l’auteur en deuxième page mais, le plaisir est intact. Mon aïeule, toujours bien renseignée, me dit qu’un second opus serait en préparation. Affaire à suivre.

En attendant, je retourne au jardin. Portez vous bien et à demain peut-être.

4 commentaires

  1. lediazec

    Bonjour Erwan. Confus et tout empourpré je suis. Merci pour ces mots réconfortants. La suite est en chantier, mais je suis bloqué au chapitre 6, depuis cette lamentable affaire « Charlie »,..
    La bonne journée, frère de la côte.

  2. FreeCasaBabylon

    Ça donne envie.
    (comme toi, j’ai découvert SG sur net)
    Si c’est du même calibre (35…hu hu), j’achète direct.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).