Vous lisez actuellement les articles publié le janvier 10th, 2015

Page 1 de 1

Je ne suis pas Charlie…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

 

Amis de la géologie et du rougail saucisse réunis, bonjour! Nous sommes le samedi 10 janvier 2015, 21è jour de nivôse dédié à la pierre à plâtre, autrement dit le Gypse. On l’a extrait pendant fort longtemps des fameuses carrières de 18squarelouisemichel02Montmartre, dont le gypse fut exploité depuis l’époque gallo-romaine et transformé par les nombreux fours à chaux de la butte Montmartre. A la fin du XIXe siècle, les carrières s’étendaient sur plus de 300 km de galeries. Le plâtre fut utilisé à grande échelle dans la capitale, d’où le dicton Montmartrois : « Il y a bien plus de Montmartre dans Paris que de Paris dans Montmartre ! » Hélas, lors de la Commune de Paris, les carrières de Montmartre furent transformées en lieu d’exécution et en fosses communes. D’ailleurs, lors de votre prochaine visite, cheminez donc jusqu’au bout de la rue Ronsard, vous y trouverez le square Louise Michel ; c’était l’entrée des carrières.

Un truc à se faire des copains…

Et bien non, au risque de déplaire au plus grand nombre, je ne suis pas Charlie. Et pourtant,croyez-moi, je ressens cette blessure autant que beaucoup d’entre ceux qui descendent dans la rue: tous ensemble, tous ensemble, tous… Mais cet unanimisme exacerbé me gène aux entournures. D’autant plus que l’on a déjà essayé de me le vendre dans un passé récent. J’ai encore en mémoire la victoire de la France footballistique en 98: «nous» étions tous black-blanc-beur; tous ensemble, tous ensemble, tous… Et Le Pen au second tour de la  o-JE-SUIS-CHARLIE-LOGO-facebookprésidentielle en 2002. Vous vous souvenez. Foule immense, cortèges gigantesques, il fallait sauver la démocratie et donc, voter Chirac… Et la rue s’animait, ça fleurait bon l’union nationale et le pays s’époumonait: Tous ensemble, tous ensemble, tous… Résultats, plus de 80% pour qui-vous-savez et, quelques années plus tard, 50% de cocus qui ne comprennent pas pourquoi le FN est en tête de tous les sondages pendant que les Zemmour et les Menard paradent.
Aujourd’hui, après la boucherie dans les locaux de «Charlie-Hebdo», occasionnée par ces lents du bulbe, ces décérébrés, ces angoissés du verset, les drapeaux sont en berne, c’est deuil national, minute de silence, nous sommes tous Charlie Je-suis-Charlie_max1024x768et, dans les rues de France et de Navarre: Tous ensemble, tous ensemble, tous… Et pourtant. Voici ce qu’écrit un internaute sur le site arretsurimages.net:
«Charlie ? Plus personne ne le lisait. Pour les gens de gauche qui réfléchissent un peu, la dérive islamophobe sous couvert de laïcité et de « droit de rire de tout » était trop évidente. Pour les gens de droite: on déteste cette culture post-68, mais c’est toujours sympa de se foutre de la gueule des moyen-âgeux du Levant. Pour l’extrême droite: pas lu, auteurs et dessinateurs détestés culturellement et politiquement, mais très utile, les dessins sont repris dans « Riposte laïque » [site islamophobe d'extrême droite]. Pour beaucoup de musulmans: un affront hebdomadaire, mais on ferme sa gueule, c’est la « culture française ».»

Pour ma part, je fais partie de ceux là qui ont divorcé d’avec Charlie après le procès d’antisémitisme fait à Siné et aujourd’hui je n’irai pas danser au bal des faux-culs comme ont valsaient avec les Bleus en 98, comme ont gavottaient avec le front républicain en 2002. Non, je ne suis pas Charlie, ce qui ne m’empêche en rien et de tout mon être de condamner cette abomination.

Allez, tant pis si je me goure, portez vous bien et à demain peut-être.