Vous lisez actuellement les articles publié le novembre 28th, 2014

Page 1 de 1

Miel alors…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis de la nature naturante et du chouchenn chaud réunis, bonjour ! Nous sommes le vendredi 28 novembre 2014, huitième jour de frimaire dédié au miel. Mieux vaut nectar que jamais disait mon aïeule dont l’humour n’avait d’égal que son le mielintérêt pour les lichouseries comme on dit à Douarnenez… Par ailleurs, elle n’aurait pas manqué de nous faire remarquer que ce jour en Bretagne est dédié à Eodez, celle-la même à qui son frère Tangi coupa la tête (je vous en ai parlé il y a peu) puis elle aurait rajouté, non sans insister sur sa maîtrise du subjonctif:  « Plût au ciel que ces choses là ne fussent point advenues. » Il existe encore dans le Léon une gwerz (complainte) qui raconte la légende; pas celle de mon aïeule mais de Tangi et de sa sœur… Tiens, à propos d’Eode, voici le quatuor Eode pour Babelouest qui en a marre de mon jazz… Octuor en Fa Majeur de Franz Schubert. Extrait du concert du 4 août 2012 à l’église de Fertreve en partenariat avec l’Orchestre des Sages Folies:

 

A propos de gourmandise, c‘est de manière très égoïste que je m’intéresse aux abeilles. Je suis en effet un gros consommateur de miel et je serai très marri si celles-ci cessaient de produire ce délicieux nectar qui explique à lui tout seul mon teint de rose et ma santé de fer… L’abeille étant le premier et plus important pollinisateur dont la nature nous ait dernier potdoté, l’humanité commettrai une folie en ne s’inquiétant pas de sa disparition. Or voici plusieurs boutiques par moi visitées et dont les rayons (amusant) sont désespérément vides si ce n’est quelques ersatz à la provenance douteuse. Pourtant, il est hors de question que les crêpes qui constituent l’essentiel de mes petits déjeuners soient enduites d’autre chose que de ce miracle de la nature. Je lance donc un appel aux lecteurs, aux twittos, à l’ONU, au SAMU, à Dédé l’Abeillaud, aux Pages Jaunes, à madame Irma, pour me signaler une adresse où je puisse me ravitailler avant l’hiver en miel breton garanti sans OGM, sans sirop de glucose et autres cochoncetés. En attendant portez vous bien et à demain peut-être.