Vous lisez actuellement les articles publié le septembre 24th, 2014

Page 1 de 1

To blog or not to blog …

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis de l’apologue et de l’omelette au haddock réunis, bonjour ! Nous voici (déjà) le mercredi 24 septembre 2014, troisième jour de vendémiaire dans le calendrier républicain, mocha-dad-shakespeare-blog-cartoondédié à la châtaigne. A propos de châtaigne, c’est pas l’envie qui me manque… Quand on voit c’qu’on voit et qu’on entend c’qu’on entend comme le disait Jean Carmet, on ressent un désir irrépressible de distribuer des baffes, et, il y a des jours ou mes lapins et moi nous nous demandons que faire pour satisfaire l’insatiable curiosité de nos visiteurs. Il faut pourtant assurer. La crédibilité du blogueur est en jeu car, le blanc sur un blog c’est comme à la radio, ça ne passe pas, alors il faut remplir coco!

Mais, me susurre le philosophe, à quoi sert de parler si c’est pour ne rien dire? Je le remercie au passage de m’avoir posé la question et continue néanmoins ma péroraison dépourvue de tout contenu. Car enfin, s’il fallait que parler ait un sens,TalonSimple_zps1eb4df29 crénom de non, ça se saurait. Nous n’aurions pas eu l’heur de connaître Leprince-Ringuet ni le père Riquet, pas plus que le bellâtre Henri-Levy. Car enfin, disait Blaise Pascal: « La vraie éloquence se moque de l’éloquence, la vraie morale se moque de la morale ; c’est à dire que la morale du jugement se moque de la morale de l’esprit, qui est sans règles. Car le jugement est celui à qui appartient le sentiment, comme les sciences appartiennent à l’esprit. La finesse est la partie du jugement, la géométrie est celle de l’esprit. Se moquer de la philosophie, c’est vraiment philosopher.» 

Et voila, chers lecteurs (notez que je suis passé au pluriel) qu’à l’heure de mettre sous presse je vais pouvoir terminer ce papier, avec la satisfaction du tâcheron, la sérénité de l’artisan, ayant rassasié mes lecteurs quotidiens de leur pain béni. Oui, j’ose le dire, ils sont un certain nombre (je ne prends pas de risque) à réclamer leur dose journalière, à attendre, assoiffés, le dernier avatar en direct de Keramoal. La petite photo, le mot d’humour, la référence qui fera date, l’état de santé de mes lapins, bref, l’insondable néantitude d’un retraité bl(a)ogueur. Ne prenez pas la peine de commenter ce billet, je vous avais prévenu dès les premières lignes. Avouez que vous n’êtes pas pris par surprise.

Voila pour ce vendredi, jour des crêpes, evel just, je vais d’ailleurs de ce pas m’occuper de ma pâte…Faut qu’elle repose trois heures, disait mon aïeule. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.