Vous lisez actuellement les articles publié le septembre 22nd, 2014

Page 1 de 1

Amphigouri toi même…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis de l’amphigouri* et du clafoutis aux mirabelles réunis, bonjour ! Nous sommes donc le lundi 22 septembre 2014, premier jour de Vendémiaire dédié au raisin. Je dois préciser que l’équinoxe aura lieu demain à 02heure 29 minutes et 05 sec pour être tout à fait précis. J’ajouterai qu’il vous reste 100 Frodonjours pour préparer le réveillon. C’est un peu le Père cent des appelés du contingent, rite qui était pratiqué à mon époque et qui était marqué par une parodie de pendaison cent jours avant la quille. Je dis cela car, dans le calendrier républicain, commençant le 22 septembre 1792, mis en place le 6 octobre 1793 et utilisé entre 1793 et 1805, l’année débute lors de l’équinoxe de septembre. (Le hasard avait fait que l’institution de la République, le lendemain de l’abolition de la royauté le 21 septembre 1792, ait lieu le jour de l’équinoxe d’automne). Donc, en toute logique, demain c’est le premier de l’an et ce soir c’est le réveillon… Et pour en terminer avec l’éphéméride, saviez vous que Frodon Sacquet Hobbit, personnage important de l’oeuvre de Tolkien, était né un 22 septembre 2968 du 3è âge.

*Tiens, à propos d’amphigouri, voici un joli poème de Michele Angelo Murgia:
Amphigouri
C’était un jour pluvieux aussi sec que Gobi
L’air était si glacé, et le soleil torride
J’avais mis mon manteau et dessus mon obi
Je transpirais de froid ainsi qu’un arachnide
Je marchais en courant, lentement engourdi
Par le poids si léger d’un amour insipide
J’avançais, défaisant ce que j’avais ourdi
La nuit, tout en dormant, d’un sommeil impavide
Soudain quand tout s’arrête au détour du destin
J’entrevois en fermant les yeux que court au loin
L’ombre d’un astre noir avec une voix d’ange
Est–ce toi, lui criai–je en murmurant tout bas
Et l’écho répondit , salmigondis mélange
Assieds–toi ! J’entendis : et j’en restai baba.

Pour ma part, très franchement, le 22 septembre, aujourd’hui je m’en fous royalement. N’est-ce pas Georges !

Voilà, cela suffira pour ce début de semaine qui ouvre la porte à l’Automne. Portez vous bien et à demain peut-être.