Vous lisez actuellement les articles publié le septembre 10th, 2014

Page 1 de 1

Faut r’connaitre, c’est du brutal…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis de la contrepèterie et du boudin blanc réunis, bonjour ! Nous sommes le mercredi 10 septembre 2014, 24è jour de fructidor dédié au sorgho. Il y a longtemps de cela, une de mes connaissances d’origine chinoise m’a fait goûter au moutaifameux MOUTAI. C’est un alcool confectionné à partir de sorgho. En Chine il sert lors des toasts portés à un invité de marque. Il peut titré jusqu’à 55 degrés c’est dire s’il « arrache » un tantinet… Les Moutais de 30 ans et plus valent souvent autour de 3000 $ le flacon.  Il n’y a qu’une seule distillerie de Moutai et elle appartient à l’État chinois, bref, c’est du fameux comme dans la célébrissime scène culte des tontons flingueurs: J’ai connu une polonaise qui en prenait au petit déjeuner !

En ces temps d’expulsions tous azimuts je soumets à votre sagacité légendaire ce petit texte extrait des correspondances de Gustave Flaubert, une lettre adressée à son amie George flaubertSand: « je me suis pamé il y a huit jours devant un campement de Bohémiens qui s’étaient établis à Rouen…L’admirable c’est qu’ils excitaient la haine des bourgeois, bien qu’inoffensifs comme des moutons. Je me suis fait très mal voir de la foule en leur donnant quelques sols…Cette haine là tient à quelque chose de très profond et de complexe.  On la retrouve chez tous les gens d’ordre. C’est la haine que l’on porte au bédouin, à l’hérétique, au philosophe, au solitaire, au poète. Et il y a de la peur dans cette haine. Moi qui suis toujours pour les minorités, elle m’exaspère.« 

Sans commentaires ! Sur cette réflexion, portez vous bien et à demain peut-être.