Vous lisez actuellement les articles publié le septembre 7th, 2014

Page 1 de 1

Graines d’ananar…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis de l’Anarchisme individualiste et du jarret de porc réunis, bonjour ! Mine de rien nous voici le dimanche 7 septembre 2014 c’est à dire le 21 de fructidor qui est, comme chacun le sait, le jour de l’églantier appelé aussi rosier des chiens; sans doute parce que ses racines étaient censé guérir de la rage. C’est la sainte Reine,  écoutons mon aïeule: à la sainte Reine, plante tes graines ! Et comme disait l’ami Philippe (il se reconnaîtra) à propos du plan du métro: « Bourg la reine maislouise Choisy le roi ». Pour ma part, je ne vois que la graine d’ananar qui puisse avoir un effet sur l’outrecuidance des malfaisants qui nous gouvernent. Encore en faudrait-il plus d’une pour en venir à bout. Bon, l’avenir nous dira à quelle sauce nous allons être mangé. Puisque le soleil daigne faire sa réapparition, c’est décidé, demain sera jour de plage… Naaaan, j’déconne ! La pêche alors ? Quand bien même les mauvaises langues avaient pris l’habitude de dire que je péchai surtout par excès mais, justement, c’étaient des mauvaises langues.

Pour ce qui nous concerne, amis des « cénobites tranquilles », demain nous fêterons notre 1930ème billet, Champomy pour tout le monde. A raison d’un par jour, cela signifie que nous cheminons de conserve depuis environ cinq ans. Le petit blogue se porte bien, il reçoit des visites nombreuses et régulières de tous les horizons et se dirige vers sa maturité en assurant son pas chaque jour. Mon coach perso travaille sans relâche à la création d’un support publicitaire qui devrait booster la fréquentation. Quand on sait les millions de blogues qui existent sur le Net, on mesure la difficulté à « faire son trou » mais, perseverare is not diablolicum…

Vendredi matin j’attendais Madeleine comme le chantait J. BREL. En vérité j’attendais le gazier, enfin le gars qui relève les compteurs. Heure estimée d’intervention: »entre 8h et 12h » ce qui laisse une certaine marge d’incertitude tu l’avoueras, génialissime lecteur. Or donc j’attends, non pas la petite edfgdf200105012camionnette bleue de nos ancêtres et le pékin avec sa casquette sur laquelle s’étalait fièrement et en lettres d’or son appartenance à la communauté nationale, que dis-je, au patrimoine national… Electricité et Gaz de France. Que nenni! Il y a belle lurette que ce ne sont plus des fonctionnaires qui accomplissent cette noble tâche qui consistait à suivre de près la consommation de nos concitoyens et qui en profitaient pour vérifier leurs goûts en matière de boissons issues des différents pays de la communauté européenne. Ah, qui saura dire toute la poésie du service public…

En attendant la suite des évènements, dont je ne manquerais pas de vous tenir informé, portez vous bien et à demain peut-être.