Le blues de la poisse…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis du contrepet et du homard grillé réunis, bonjour ! Et bien voilà, nous sommes le lundi 14 juillet 2014, fête nationale mais bon, Par nature j’émets des réserves envers tout ce qui se réclame du National: Le drapeau national, l’équipe nationale, la gendarmerie nationale, le preview-300x229front national… et, inutile de vous préciser qu’à l’instar de Jacques Brel, j’ai horreur de tous les flon-flons, de la valse musette et de l’accordéon. Ou encore, comme le disait le grand Georges; le jour du quatorze juillet, je reste dans mon lit douillet… Je rêve d’une grande parade d’où l’on aurait remisé tous les blindés, les fusils et autres avions semeurs de mort. Ce serait un immense défilé peuplé de jeunes filles en fleur, de jardiniers joviaux, de poètes échevelés, de moissonneurs en bras de chemise, de papy gâteau et de lady gaga. Et tout ce beau monde entonnerait La Ravachole dans les dédales de Montmartre. La caricature est de Haitzinger.

Pour le calendrier républicain, c’est le jour de la Sauge. Dans le Mexique pré-hispanique, il existait une espèce appelée « Chia » et qui a donné son nom à l’Etat du Chiapas (saluons le Sous-commandant Marcos). D’ailleurs, mon aïeule, qui en connaissait un rayon, répétait à loisirs (et à nous aussi):qui a de la sauge en son jardin, n’a point besoin de médecin… MarcosNon vraiment si j’avais « le choix dans la date » pour commémorer quelque chose, ce serait le 14 juillet 1896, naissance de Buenaventura Durruti, anarchiste espagnol qui donna son nom à une fameuse colonne de combattants anti-franquistes ou bien 14 Juillet 1934 la naissance de Gotlieb pour son « Fluide glacial » mais encore le 14 juillet 1993, la mort de Léo Ferré pour « la mémoire et la mer » et pourquoi pas le 14 juillet 2003, le dernier chant de Compay Segundo et ses Montecristo N°5. Mais, j’ai une tendresse particulière pour le 14 juillet 1912 parce que c’est la naissance de Woody GUTHRIE. dont voici une version du Blues de la poisse par Roger MASON.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

La version originale de Guthrie c’est celle-ci:

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Allez, merci de votre visite, portez vous bien et à demain peut-être.

 

2 commentaires

  1. La Feuille

    Aaargh Roger Mason, le blues de la poisse…
    J’ai encore le 33 T, un peu rayé mais c’est si bon !
    En ce temps là, cheu nous, quand on voulions phoner, on décrochait le combiné, on attendait la voix charmante de l’opératrice et on énonçait :
    « b’jour mamzelle pour le 7 à Trifouillis, on voudrait le 5 à Pepsicola »…
    Ça marchait et on se faisait pas assaisoner par les zantennes.
    Tant que t’y es tu trainais pas dans les festiv de folk à c’tépoque ?

    à la revoyure, faut que je surveille mon poto téléphonique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).