Vous lisez actuellement les articles publié le juin 26th, 2014

Page 1 de 1

Comment va le monde ?

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

Amis de la géométrie et du caviar d’aubergine réunis, bonjour ! Nous sommes le jeudi 26 juin 2014, et c’est le 8è jour de Messidor dédié à l’échalote. Le nom dérive du latin ascalonia car la plante, longtemps les johnniesnommée oignon d’Ascalon, fut rapportée des croisades après le siège d’Ascalon, au pays des Phillistins, aujourd’hui Israël. Autant vous dire que dans le Léon (60% de la production française) où réside votre serviteur, c’est fête nationale… Je me souviens des fameux Johnnies qui s’en allaient vendre leur production outre-Manche. J’ai retrouvé, pour illustré ce 1864è billet, cette jolie expression: War pont Landerne e vezer ar penn e Leon hag ar revr e Kerne. Sur le pont de Landerneau, on a la tête en Léon et le cul en Cornouaille.

A par ça, comment va le monde madame Michu ?
On pourrait en rire si ce n’était dramatiquement ubuesque: L’État israélien a annoncé le 5 juin la construction de plus de 3000 nouveaux logements dans les colonies de Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Cette décision intervient après la formation d’un gouvernement d’unité ofrtp-israel-po-colonies-20121130_paysage360palestinien, soutenu par le mouvement islamiste Hamas. Les Palestiniens ont réagi immédiatement. Ils vont interpeller le Conseil de sécurité et l’Assemblée générale de l’ONU, a déclaré Hanane Achraoui, membre de la direction de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP). Réponse du «Machin» comme disait le grand Charles dans un communiqué du département de l’information de l’ONU :
« Malgré la forte opposition du Groupe des États arabes, M. Mordehai Amohai, d’Israël, a été élu aujourd’hui Vice-Président de la Quatrième Commission de l’Assemblée générale chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation. »

Il devient de plus en plus illusoire d’espérer une solution pacifique qui passerait par la coexistence de deux États souverains. Dans peu de temps, il ne restera de la Palestine que quelques confettis de terre disséminés. Rien n’effraie davantage les faucons du gouvernement Nethanyaou qu’un rabibochage entre le Hamas et le Fatah. Et la communauté internationale continue de valser au bal des faux-culs. Israël a remercié ses partisans, mais sans doute ses actes ont-ils parlé maisons détruitesplus fort que ses mots. Tandis que se jouait à New York ce théâtre de l’absurde, les forces d’occupation israéliennes intensifiaient les démolitions de maisons palestiniennes pour faire place à des implantations coloniales. (à gauche, Jérusalem-Est le 02 juin) Cette élection arrive juste quelques semaines après l’annonce par Israël d’une autre extension massive de colonies illégales en Cisjordanie occupée. Rien que mercredi dernier, les démolitions israéliennes ont laissé 7 familles palestiniennes sans abri en Cisjordanie. Ces dernières opérations de nettoyage ethnique se produisent alors qu’Israël a envahi des villes de Cisjordanie la semaine dernière, prétendument à la recherche de trois jeunes colons disparus. Israël a déjà arrêté plus de 300 Palestiniens, fouillé 750 maisons ainsi que des dizaines d’associations caritatives et aussi le campus de l’Université Birzeit. La nausée, madame Michu, la nausée… Allez, portez vous bien et à demain peut-être.