Vous lisez actuellement les articles publié le mars 18th, 2014

Page 1 de 1

Poètes, vos papiers…

Posté par erwandekeramoal dans LECTURE

Amis de la poésie et de la botanique réunies, bonjour ! Nous voici déjà (pourquoi déjà ?) le mardi 18 mars 2014, c’est à dire le 28è jour de Ventôse, qui est comme vous le savez, consacré à la capillaire dans le fameux et désormais célèbre DownloadedFile6calendrier républicain. Moi qui ait en commun avec Fabrice Lucchini, d’avoir débuter dans la vie active à travers la coiffure pour dames (la comparaison s’arrête là); je ne pouvais pas ne pas en parler. Mon aïeule, à qui je fais souvent référence ici, avait l’habitude de nous répéter: « On ne dit pas: Je vais au coiffeur mais, je vais au… capilliculteur. » Oui, mon aïeule était une dame très distinguée. En fait, il s’agit d’une fougère (pas mon aïeule, la plante) que l’on nomme aussi: Cheveux de Vénus et que vous avez souventes fois rencontrée.

L’homme du jour est STEPHANE MALLARME.

Etienne MALLARME dit Stéphane MALLARME est à mes yeux l’un de nos plus grands poètes. Il est né un 18 mars à Valvins en 1842 et, avec Apollinaire, Baudelaire, Verlaine, Rimbaud ou 50922930_pDesnos, il a marqué mes jeunes années. Auteur d’une œuvre poétique ambitieuse et difficile, Stéphane Mallarmé a été l’initiateur, dans la seconde moitié du 19è siècle, d’un renouveau de la poésie dont l’influence se mesure encore aujourd’hui. En médaillon ici à droite, un portrait de Mallarmé signé Nadar. Et pour notre plus grand plaisir, la merveilleuse voix de Daniel Mesguich récitant « apparition ».

 

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

 

DON DU POEME.

Je t’apporte l’enfant d’une nuit d’Idumée!
Noire, à l’aile saignante et pâle, déplumée,
Par le verre brûlé d’aromates et d’or,
Par les carreaux glacés, hélas! mornes encor,
L’aurore se jeta sur la lampe angélique.
Palmes! et quand elle a montré cette relique
À ce père essayant un sourire ennemi,
La solitude bleue et stérile a frémi.
O la berceuse, avec ta fille et l’innocence
De vos pieds froids, accueille une horrible naissance:
Et ta voix rappelant viole et clavecin,
Avec le doigt fané presseras-tu le sein
Par qui coule en blancheur sibylline la femme
Pour les lèvres que l’air du vierge azur affame?

Voilà pour aujourd’hui, passez une bonne journée, portez vous bien et à demain peut-être.