Vous lisez actuellement les articles publié le mars 3rd, 2014

Page 1 de 1

La servitude volontaire…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis de la réforme fiscale et de la potée bretonne réunies, bonjour ! Nous sommes le lundi 03 mars 2014, treizième jour de ventôse dédié à la Fumeterre. C’est une jolie plante images-2-150x150sauvage que les apothicaires utilisaient pour soigner l’eczéma. Dépêchez vous de l’utiliser à votre tour car avec un nom comme celui là, elle risque bientôt d’être interdite à la cueillette, tout comme l’hortensia qui nous dit-on présenterait les mêmes caractéristiques que la fameuse Marie-Jeanne…

Vivement la coupe du Monde, vivement que les jeux du cirque reprennent force et vigueur et que l’on puisse assassiner tranquillement sans courir le risque de se retrouver à la Une. coupe-du-monde-preparationLe terrorisme d’État est chose trop sérieuse pour laisser le petit peuple s’en approcher. Donnez lui son match de foot quotidien et il ne vous demandera plus combien de Palestiniens ou de Tchétchènes vous avez occis depuis hier. Le citoyen lamda se fout de connaître le nombre de kilomètres de côtes souillés par le pétrole de BP tant qu’il peut jouer au loto. Le pékin de base se soucie des OGM comme de sa première chemise pourvu qu’on le laisse faire son tiercé dominical, gratter son Millionnaire, taquiner le bandit manchot… 

Dans son « Discours de la servitude volontaire », Etienne de la Boëtie nous prévenait dès le XVIè siècle:« Les hommes nés sous le joug, puis nourris et élevés dans la servitude, sans regarder plus avant, se 51FRWD0RWQLcontentent de vivre comme ils sont nés et ne pensent point avoir d’autres biens ni d’autres droits que ceux qu’ils ont trouvés ; ils prennent pour leur état de nature l’état de leur naissance ». Voila pourquoi, lorsque nos « dirigeants » nous annoncerons, le sourire en berne, qu’il faut désormais bosser jusqu’à 80 balais, il n’y aura ni grève générale ni révolution. Le troupeau est résigné, c’est inéluctable dit l’un, on n’y coupera pas reprend l’autre… Alors, hein, voulez vous valser ?

Bon, je vais peut-être m’arrêter là pour aujourd’hui, je voudrais éviter le coup de sang, c’est très mauvais pour la zénitude qui sied à un cénobite tranquille. Par ailleurs, je dois mettre la touche finale à mon costume si je veux « faire les Gras » demain soir à Douarn? Allez, portez vous bien et à demain peut-être.