Vous lisez actuellement les articles publié le février 27th, 2014

Page 1 de 1

Ils vont voter et puis après…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Amis de la numérologie et de la Française Des Jeux réunies, bonjour ! Nous sommes le jeudi 27 février 2014 correspondant au 9ème jour de ventôse et c’est le jour de Sophie, heu non, de 800px-Salix_capreaMarsault (jeu de mot Capelo). Le saule marsault (Salix caprea) est une espèce de saule commune en Europe et en Afrique du Nord. Le nom scientifique Salix caprea (saule des chèvres) vient sans doute de la première illustration connue de l’espèce dans le livre de Hiéronymus Bock (bien connu dans son immeuble) où on voit la plante broutée par une chèvre. L’espèce a été historiquement aussi largement utilisée comme fourrage pour les chèvres. On dit qu’elle est excellente pour le miel car elle fleurit très tôt. Cela tombe bien car le miel est en train de devenir aussi rare que la perle du même nom…

Nous sommes donc en février et il émane de notre actualité une forte odeur de remaniement. Nous risquons donc d’assister une fois encore au jeu des chaises musicales où Machin remplace Truc qui prend la place de Chose, bref, 98437581comme disait mon ancien patron: on change tout mais on touche à rien. Pendant ce temps, Juppé-droit-dans-ses-bottes se dit qu’il y a peut-être une fenêtre de tir qui s’ouvre pour 2017. Bayrou et Borloo sont dans un bateau. Les écolos font le gros dos et Mélenchon est fort grognon. Et tandis que la cour s’amuse et que les princes du CAC 40 se font des couilles en or, le petit peuple voit le chômage de longue durée qui augmente comme le prix du gasoil, du gaz, de l’électricité, des transports, des assurances, des médicaments, j’en passe et des moins vertes.


Mais qu’importe tout cela, nous sommes en période électorale et l’heure a sonné de ressortir les épouvantails des placards. Depuis la chute du mur, le bolchevik-couteau-entre-les-dents, ne fait plus recette, place au terroriste-islamiste qui vient voiler (jeu de mot) nos filles et nos compagnes; retour à nos-revesl’identité nationale, à la franchouillardise de bon aloi, laissons les mosquées à Moscou, les voiles à la Marine (Le pen), le canard à l’orange et Tintin au Congo.
Voilà pourquoi je partage entièrement le point de vue de Jean-Pierre Mignard « …lorsqu’on n’a plus rien à dire, lorsqu’on n’a plus de projets, lorsque les paroles ont été contredites par les faits, que les masques ont été arrachés, il ne reste plus qu’à plonger dans de vieux bouillons peu honorables et à inventer des débats. »
Allez, voilà madame Michu, la suite au journal de 20h. En attendant portez vous bien et à demain peut-être.