Vous lisez actuellement les articles publié le février 25th, 2014

Page 1 de 1

Les aristos à la lanterne…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

Amis du patrimoine national et du veau Marengo réunis, bonjour ! Nous sommes le mardi 25 février 2014. Ce 7è jour de ventôse est celui de l’alaterne. Vous connaissez la chanson, les aristocrates à l’alaterne… Non, je plaisante, il s’agit d’une plante communément appelée le prunier noir qui produit des baies rouges puis noires et que l’on rencontre communément dans les garrigues. Autant vous dire qu’il n’y en a pas XIR175526beaucoup par ici… Mais puisque l’on parle de la Lanterne, saviez vous que ce fameux refrain qui symbolise la Révolution, Ah ! ça ira, ça ira, ça ira, fut entendu pour la première fois en mai 1790. Son auteur, un ancien soldat chanteur des rues du nom de Ladré, avait adapté des paroles anodines sur le Carillon national, un air de contredanse très populaire dû à Bécourt, violoniste au théâtre Beaujolais, et que la reine Marie-Antoinette elle-même aimait souvent jouer sur son clavecin. Elle ne pouvait pas imaginer qu’elle en perdrait la tête. Voici une version amusante par Oktoberklub (fameux groupe des années 60/70 en RDA):

La lanterne de la chanson des sans-culottes, était la potence 2109114324de fer qui soutenait jadis la vieille lanterne de la Grève qui éclairait au temps de Louis XV la place de l’Hôtel-de-Ville. Le 14 juillet, la foule y pendra  le major de Losme, le défenseur de la Bastille. Le 22 juillet 1789, ce sera le tour de l’intendant Foulon de Doué, accusé d’affamer le peuple et en octobre un boulanger accusé du même crime.

Voilà pour aujourd’hui, portez vous bien et à demain peut-être.