La ballades des fendus…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis des bars-à-vins et du coquelet en sauce réunis, bonjour! Nous sommes le dimanche 12 janvier 2014, 23è jour de nivôse dédié au fer. Comme n’aurait pas manqué de le faire remarquer Bourvil: il faut le faire… Alors que je poursuis ma 71807711_ppaisible retraite dans mon modeste ermitage et que les bruits du monde me parviennent assourdis par l’étrange lucarne, il m’est venu à l’esprit de relire Villon… Façon personnelle d’échapper au bruit et à la fureur des temps modernes; à un Sénat qui patauge dans l’indignité, un Président qui piétine dans le people, un ministre de l’intérieur qui mériterait quelques coups de pied aux cultes. Je vous ai mis de côté cette strophe qui ne saurait vous déplaire:

Sur mol duvet assis , ung gras chanoine ,
Lez ung erasier , en chambre bien nattée,
A son costé gysant dame Sidoine ,
Blanche , tendre , polie et attintée ,
Boire ypocras , à jour et à nuytée ,
Rire , jouer , mignonner et baiser ,
Et nu à nu , pour mieux des corps s’aiser
FRANÇOIS VILLON …

Voila bien la philosophie qui sied à un cénobite. D’ailleurs, je vais de ce pas m’en resservir un petit qui devrait avoir un effet immédiat sur ce maudit lumbago qui tient absolument à m’accompagner au cours de mes travaux de jardinage. Juste pour vous faire baver, il s’agit d’un Single Malt en provenance de Isle of Jura, un Signatory vintage millésimé 1997, bouteille N° 311… Quand je pense qu’à une lettre près notre poète porte le même nom qu’un ancien premier sinistre… C’est un coup à vous éloigner de la poésie.

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

3 commentaires

  1. Rem*

    Allons allons ! va boire de ton élixir au lieu de craindre de t’éloigner de la poésie « à une lettre près » ! Fi du F d’un Finistre ministre en (hai)llon. Vi-Ve Villon !
    Et si ton breuvage ne guérit pas ton problème de lumbago pour biner ton potager
    pense appliquer la pratique du poète:
    Rire , jouer , mignonner et baiser ,
    Et nu à nu , pour mieux des corps s’aiser

  2. MHPA

    Bon sang, Criminel ! Ça suffit pas de partager par billets interposées, je veux ma dose ! (mais pas lumbagos, ça j’ai eu, et en trop grande quantité ces derniers temps)
    remets toi bien ! (à coup de lever le coude)

    • erwandekeramoal

      Je t’en mets un de côté pour le jour où tu passes dans le coin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).