Vous lisez actuellement les articles publié le septembre 16th, 2013

Page 1 de 1

La Makhnovtchina…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

Amis  bonjour ! Nous sommes le lundi 16 septembre 2013, trentième et dernier jour de Fructidor dédié au panier.

Le 16 septembre 1919, à Sébastopol (Севастополь – Ukraine) Maria Nikiforova et son compagnon Witold Bzhostek, arrêtés par les troupes blanches restées fidèles au Tsar, passent devant une Cour martiale, laquelle les condamne à mort, ils seront tous deux exécutés. Maroussia Nikiforova nikiforova_mariaavait été condamée en 1905 à la peine de mort pour « terrorisme ». Sa peine fut ensuite commuée en détention à vie et elle fut déportée en Sibérie. En 1910 elle parvint à s’évader et à gagner le Japon puis à s’embarquer pour les Etats-Unis avant de revenir en Europe. Revenu en Russie lors de la révolution de 1917, elle fonda à Alexandrovsk une « garde noire » anarchiste. En 1918 les bolchéviques lui interdisaient d’exercer une quelconque responsabilité.

Elle participa alors à un corps franc de partisans Makhnovistes et combattit contre les troupes de Denikine. Á l’été 1919 elle aurait été à l’origine d’un plan visant d’une part à libérer les Makhnovistes atamansha-frontemprisonnés à Kharkpv par les bolchéviques et, d’autre part à assassiner Denikine à Rostov et Koltchak en Sibérie. Ce plan auquel avait notamment participé Maxim Tcherniak ne put être mené à bien. Faite prisonnière par les Blancs, Maroussia Nikiforova aurait été pendue à Simferopol à l’automne 1919. Fort méconnue et presque totalement ignorée par les historiens, les éléments de la biographie de Maria Nikiforava, ne sont pas tous vérifiables faute de documents permettant d’étayer avec certitude des faits qui se sont déroulés dans la clandestinité ou dans la période troublée de la révolution. Sources: Ephéméride Anarchiste

Voilà pour aujourd’hui, en attendant la suite, portez vous bien et à demain peut-être.