Vous lisez actuellement les articles publié le juin 16th, 2013

Page 1 de 1

En juin ne fais pas le malin…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis du pain perdu et de la liberté retrouvée réunis, bonjour !

Nous sommes le dimanche 16 juin 2013 soit le 28è jour de prairial et c’est le jour saint-mont-le-passe-authentique_lightboxdu thymus que des paresseux ont pris l’habitude de nommer le THYM. Cette plante de la famille des lamiacées est aussi appelée, serpolet et, dans le sud, les occitans  disent farigoule. Le thym est utilisé depuis fort longtemps et pas seulement sur les côtes de boeuf. Je m’en suis servi l’autre soir pour aromatiser des langoustines rôties flambées au wkisky. Attention, des vraies langoustines du Guivilnec, élevées sous la mer, comme dit Yvon Etienne; un vrai régal. Avec cela un Saint-Mont sec – vendange matinale – un vin du Sud-Ouest, le Piémont Pyrénéen, issu de très vieux cépages comme l’Arrufiacle Petit Courbu et le gros Manseng. (On dirait des personnages de BD !) il fait partie de ces vins qui bénéficient de l’appellation VDQS et qui offrent un rapport qualité/prix exceptionnel si on compare avec ceux des gougnafiers du Bordelais…

Les Égyptiens et les Étrusques utilisaient le thym mélangé aux onguents pour embaumer leurs morts. Les Grecs en brûlaient devant l’autel de leurs dieux, lesDownloadedFile places publiques et les riches demeures, pensant que cette plante était source de courage; ils en mettaient aussi dans leurs plats; le thym était aussi utilisé à profusion comme parfum stimulant qu’ils versaient dans leur bain. La légende veut que Pâris enleva la belle Hélène et que la princesse était fort triste: à chaque larme qui tombait de ses yeux sur le sol, naissait une touffe de thym. C’est beau, non !

Allez, en voilà assez pour un dimanche, à chaque jour suffit sa peine, portez vous bien et à demain peut-être.