Vous lisez actuellement les articles publié le juin 4th, 2013

Page 1 de 1

Clin d’oeil à l’oeillet…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Amis de la prosopopée* et de la polenta réunies, bonjour ! Nous sommes le mardi 04 juin 2013 qui correspond au 16è jour de prairial, dédié à l’oeillet. 65288602_pL’oeillet rouge est un des symboles du mouvement ouvrier. La tradition viendrait du 1er mai 1890, où pour répondre à l’appel de la deuxième Internationale, malgré l’interdiction de manifester, les militants décident de se retrouver dans des parcs en portant un œillet rouge en signe de reconnaissance. Plutôt délaissé en République fédérale d’Allemagne, ce symbole était très utilisé en RDA, entre autres par les organisations de jeunesse. Regardez ce tableau de Mary Cassat « femme à l’oeillet rouge », elle est considérée comme la première peintre impressionniste de l’histoire. Au Portugal, l’œillet était également le signe de ralliement des militaires opposés à la dictature de Salazar, terminée par la révolution des oeillets en 1974.

*Ah oui, la prosopopée: figure de style qui consiste à faire parler un mort, un objet, une abstraction… J’aime beaucoup celle-ci de Charles Baudelaire                                       Je suis la pipe d’un auteur                                                                                         on voit à contempler ma mine                                                                                          d’Abyssienne ou de Cafrine                                                                                              que mon maître est un grand fumeur.

Mais le 4 juin marque aussi l’anniversaire de la mort d’un maître du saxophone que j’ai eu le bonheur d’entendre jouer en live au caveau de la huchette dans le65288661_p quartier St Michel à Paris. Steve Lacy est un saxophoniste et un compositeur de jazz. De son vrai nom Steven Norman Lackritz, Steve Lacy est né à New York le 23 juillet 1934 et il est mort à Boston le 4 juin 2004. Steve Lacy est, de mon point de vue, parmi les plus grands joueurs de saxophone soprano avec Bechet et Coltrane. Il a débuté par le jazz traditionnel qu’on nommait le Dixieland, avant de s’engager dans le free jazz avec Cecil Taylor. C’est avec lui qu’il découvre une grande source d’inspiration : Thelonious Monk.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

A lui seul il mériterait plusieurs billets mais bon, nous sommes en début de semaine et j’use de mon droit à la paresse. Contentons nous d’apprécier ce morceau. Allez, portez vous bien et à demain peut-être.