Vous lisez actuellement les articles publié le mars 3rd, 2013

Page 1 de 1

Le point Godwin…

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

Amis de la réforme fiscale et de la potée bretonne réunies, bonjour !

Nous sommes le dimanche 03 mars 2013, treizième jour de ventôse dédié à la images-2Fumeterre. C’est une jolie plante sauvage que les apothicaires utilisaient pour soigner l’eczéma. Dépêchez vous de l’utiliser à votre tour car avec un nom comme celui là, elle risque bientôt d’être interdite à la cueillette…

Le 3 mars 1756, naissance de William GODWIN à Wisbeach, comté de Cambridge.

Penseur et théoricien anglais, précurseur de l’anarchisme. D’abord pasteur dissident, il abandonne la religion et publie, en 1793, « Enquête sur la imagesjustice politique », oeuvre philosophique qui contient les principales bases politiques et économiques de l’idéal libertaire. Considérant que « Tout gouvernement est un mal » car il est une « abdication de notre propre jugement et de notre conscience », un frein dans la recherche de l’harmonie entre les hommes, celle-ci devant se réaliser par l’éducation libre ; seul moyen de se débarrasser des superstitions de la religion et de la tentation totalitaire.

 

Sa première femme, Mary WOLLSTONECRAFT publie quant à elle, en 1792, « Revendication des droits des femmes », mais meurt en donnant naissance à sa fille, Mary, qui deviendra la compagne du poète Percy Bysshe SHELLEY, à son tour conquis par les idées de Godwin (Mary SHELLEY est en outre l’auteur du célèbre images-1« Frankenstein »). La seconde femme de Godwin donnera naissance à une autre fille, Claire Clermont, maîtresse de Byron. Godwin sera victime de la presse conservatrice et, réduit à la misère, il mourra à Londres le 7 avril 1836. Sa pensée lui survivra et aura une influence considérable sur le mouvement socialiste et anarchiste, tant en Angleterre que sur le continent.

Allez, cela suffira pour un dimanche. En attendant le prochain billet, portez vous bien et à demain peut-être.