Vous lisez actuellement les articles publié le janvier 20th, 2013

Page 1 de 1

Il pleut, il pleut, il pleut…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Amis de la valse à trois temps et du temps des cerises réunis, bonjour !

Nous sommes donc dimanche 20 janvier 2013, dans le calendrier républicain, c’est le premier jour de Pluviôse, dédié au Lauréole encore nommé le Daphné lauréole ou images-2Laurier des bois. Rien à voir avec l’auréole de sainteté que chantait Glenmor. Tiens, à ce propos, je constate qu’aujourd’hui c’est la saint Tarieg (oui je sais, y’en a pas beaucoup par ici). Il naquit en Bretagne (Vè siècle) il en devint évêque après avoir suivi
l’enseignement de Gweltaz. Il est le patron de la commune de Lannilis (29) et a laissé son nom à l’île Tariec. Enfin, c’est une île à la mode de Bretagne, on s’y rend à pied à marée basse. A l’Ouest de l’île, on remarque un petit menhir, sans doute vestige d’un culte solaire. Lorsqu’on pose le menton sur le menhir, on peut voir le soleil se lever le matin du solstice d’été  exactement entre les pieds du dolmen de Guernevez, situé sur le continent. Tronçonnée dans la seconde moitié du 19ème siècle à la suite de causes naturelles (aidées par l’extraction du sable par l’homme ?) on distingue aujourd’hui la grande et la petite Tariec. Cette statue qui se trouvait autrefois sur l’île est aujourd’hui visible dans l’église St Congar de Landéda.

 

Ce qu’il y a de rassurant avec le climat de la région Brestoise, c’est qu’il DownloadedFileest sans surprise. il pleut depuis l’été dernier. peut-être bien depuis le siècle dernier. Il pleut, il pleut, il pleut. Moi qui voulait faire de Keramoal un sanctuaire pour la faune locale, je me retrouve avec l’arche de Noë à la recherche du mont Ararat (Menez Hom en Breton). Résultats de cette humidité ambiante, vla-ti-pas que je fais une rechute madame Michu. Nez qui coule, yeux qui piquent, une toux d’homme des cavernes bref, c’est reparti comme en quatorze ou en quarante, à vous de voir. C’est sûr, ma réserve de rhum agricole ne passera pas l’hiver; le bonhomme je ne sais pas…

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.