A vos souhaits…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Amis de la procrastination et du trot monté réunis, bonjour !

Nous sommes le jeudi 27 décembre 2012, l’année tire à sa fin et c’est le 7è jour de Nivôse dédié à l’humus. Depuis plusieurs jours maintenant, il fait un temps à ne pas mettre un cénobite dehors et, pour couronné le tout, je tiens une de ces crèves… J’en suis à mon troisième grog et, résultat des courses, c’est moi qui suis groggy (amusant). Je reconnais qu’il y a un côté désespérant à mettre du rhum dans de l’eau chaude, surtout un fameux cubain comme celui là, mais, d’un autre côté c’est bien l’origine du nom.

Old Grog était le surnom de l’amiral anglais Edward Vernon qui avait décidé que le rhum serait coupé d’eau à bord afin d’en limiter la consommation. Ce surnom lui venait du fait qu’il portait toujours un vêtement réalisé dans un tissu appelé grogram (gougouran en français). Les anglais en effet, prononçaient grogram pour gros-grains qui désignait une étoffe de soie grossière; on parle encore aujourd’hui du Gros-de-Tours.

Quand je pense que Fidel à passé un deal avec Pernod-Ricard pour commercialiser ce divin breuvage, c’est à devenir contre révolutionnaire… Allez, cor’une p’tit’ goutte. Portez vous mieux que moi et à demain peut-être.

 

3 commentaires

  1. Marcailloux

    Bonjour, façon de parler
    Plus tard, procrastination oblige, un peu de jus de citron fut ajouté à la recette originelle, pour ajouter de la vitamine C et lutter contre le scorbut. L’amiral Vernon faisait alors d’une pierre trois coups :
    - Il économisait du rhum
    - Il luttait contre l’alcoolisation des équipages
    - Il préservait la santé des marins contre le scorbut……
    Un vrai remède d’amiral !
    Cependant, pour les natures fragiles ou délicates, – je ne cite personne – il existe une variante composée:
    - de lait, plutôt demi écrémé
    - de miel d’accacia ou de lavande ( le miel de bruyère de Bretagne peut aussi convenir pour les seuls bretonnants)
    - de Old Nick – Rhum blanc des Antilles 45°
    Tout cela dans l’ordre ci dessus – essentiel dans la marine à voile ( l’ordre pour ne pas s’emmêler les pinceaux dans les cordages)- et vous pouvez y ajouter pour la fantaisie une pincée de poivre blanc. Si après trois grog comme cela par jour, vous n’ètes pas remis avant dimanche, remplacez le rhum par du bas armagnac. L’effet est garantit avant l’an nouveau.
    Personnellement je prend cette potion à titre préventif, mais je diminue la dose à un grog / jour par temps froids.
    Bon rétablissement.

    • erwandekeramoal

      Merci pour la prescription mais je crois que je vais me limiter au bas armagnac sans aucun ajout… Bonne fin d’année.

  2. louise michel

    Nous, à Saint-etienne pays de mineurs, on faisait chauffer le pique-feu dans la « cuisinière » jusqu’à ce qu’il devienne rouge, et on le trempait dans un verre de vin rouge sucré, ahhhhh ce que j’ai aimé avoir la grippe quand j’étais môme,

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).