Vous lisez actuellement les articles publié le décembre 12th, 2012

Page 1 de 1

Mais c’est quand qu’on va où ?

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

Amis de la liberté d’expression et de la saucisse de Molène réunies, bonjour !

Nous sommes le 12 décembre, 22è jour de frimaire dédié à la Bruyère. On célèbre la saint Kaourintin (Corentin), patron de la ville de Quimper… Il est un des septs saints fondateurs de la Bretagne et trône déjà en la fameuse vallée des Saints de Carnoët. Si j’en crois « Le télégramme » d’hier, le prochain bloc de granit est destiné à St Emilion, qui, rappelons le, était breton ainsi que je l’ai raconté dans un de mes billets ICIJeudi dernier, la masse brute de granit rose, dans laquelle il sera sculpté par David Puech, a été extraite à Perros-Guirec. Maintenant, place à Saint-Pourçain, Saint-Joseph, Saint-Estèphe, et bien entendu saint-Marc (de Bourgogne) Allez: Yech’ed mat d’an holl, hemañ zo vont da goll.

Or donc, nous sommes le 12 /12 /12… Ca sent la fin du monde ! Je rigole pas, c’est dans le journal. Une bande d’illuminés a décidé que l’apocalypse était pour le 12/12/2012. D’autres ont programmé la venue des cavaliers de l’apocalypse pour le 21. Paco Rabanne nous avait fait le coup avec l’an 2000 mais, nous sommes toujours là. De tous temps les hommes ont désiré ardemment connaître la date qui mettrait fin à leur bail sur cette terre et ,les millénaristes de tous poils en ont tiré profit. Il faut dire que la crédulité est ce qu’il y a de plus partagé en ce bas monde. Le désir, l’envie, le besoin, la nécessité de croire alimentent les fonds de commerces de tous les marchands d’illusions. L’obscurantisme que l’on croyait avoir éradiqué avec le siècle des lumières continue de bien se porter à la satisfaction des marchands du temple. Popes, rabbins, curés, gurus, ayatollahs et autres pasteurs se bousculent pour sauver nos âmes avant le grand soir. J’essaye modestement dans ce blog, à travers ma galerie de portraits, de rendre hommage à ceux qui ont combattu pour l’émancipation de l’homme en promouvant une éducation laïque détachée de toute contingence religieuse. Force est de constater que c’est pas gagné…

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.