Vous lisez actuellement les articles publié le décembre 8th, 2012

Page 1 de 1

Bruits de bottes…

Posté par erwandekeramoal dans Actualités

, , , , ,

Amis de l’escalade et du Paris-Brest réunis, bonjour !

Nous sommes le samedi 08 décembre 2012, 18è jour de Frimaire dédié au lierre qui, faut-il le rappeler, n’est pas une plante parasite contrairement au gui.

Bruits de bottes.

Vous vous souvenez de l’épisode des armes de destructions massives qui avait servi d’alibi pour le déclenchement de la guerre en Irak. Aujourd’hui, nos fins stratèges de l’OTAN et du Pentagone nous font le coup de l’éventuel usage de gaz par Bachar al Assad.  la chaîne américaine NBC a affirmé que des bombes destinées à être larguées avaient été chargées avec du gaz sarin. A l’époque, c’est Fox News qui se chargeait du sale boulot. D’après l’agence Reuters, Le gouvernement allemand a accepté, jeudi, d’envoyer des missiles Patriot (photo) et environ 400 soldats en Turquie afin de prévenir une extension de la guerre civile en Syrie au territoire turc, ont indiqué les ministères de la Défense et des Affaires étrangères.

L‘OTAN et des pays occidentaux ont jugé inacceptable la perspective de voir le régime Assad utiliser ses armes chimiques contre la rébellion, après qu’un responsable américain a affirmé lundi que Damas mélangeait les composants nécessaires à la militarisation du gaz sarin, un neurotoxique mortel. L’utilisation d’armes chimiques par la Syrie entraînerait une « réaction internationale immédiate » de la communauté internationale, a déclaré mardi le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen.

Membre de l’Otan, la Turquie a demandé aux pays de l’Alliance atlantique de lui fournir des systèmes de défense aérienne contre d’éventuels tirs de missiles en provenance de la Syrie. Le président américain Barack Obama a menacé lundi de «conséquences» son homologue syrien Bachar Al-Assad s’il faisait usage d’armes chimiques. Sans que l’on sache si la décision est liée, l’ONU a annoncé qu’elle suspendait ses opérations en Syrie en raison de la dégradation de la sécurité, un mouvement suivi par l’Union européenne qui a décidé de réduire sa délégation au minimum.

M‘est avis que les pions se mettent en place et que l’on se dirige tout droit vers une intervention musclée. Après quoi il suffira d’attendre quelques mois pour voir les barbus se faire désigner très « démocratiquement » à la tête d’un pseudo conseil national. Ainsi la boucle sera pratiquement bouclée et lorsque l’Empire décidera de s’occuper sérieusement de l’IRAN, nos enturbannés chiites se trouveront désespérément seuls au milieu d’un océan sunnite.

Maintenant, comme dit Lolobobo, je dis ça, je dis rien… Allez, portez vous bien et à demain peut-être.