Il pleut sur Brest. Etonnant, non !

Posté par erwandekeramoal dans HISTOIRE

Amis du jardinage et du droit à la paresse réunis, bonjour !

Nous voici en ce lundi 26 novembre 2012, 6è jour de Frimaire dédié à la mâche. Pas la mâche à pied madame Michu, non, la salade bien connue des nantais. Ici, sur la pointe du Finistère, il souffle depuis samedi un Suroit à décorner les boeufs. C’est pas demain que je vais m’occuper du potager: météo et lumbago… Le cénobite en a plein l’dos.

 

C‘est un 26 novembre 1966 que la centrale électrique sur la Rance fut connectée au réseau breton. Depuis, sans pétrole, sans charbon, sans nucléaire, elle fournit une grande partie des besoins locaux.Un premier chantier d’usine marémotrice commence à l’Aber-Wrac’h (Finistère) en 1925, mais est abandonné en 1930 faute de financement. Les plans de cette usine serviront d’ébauche pour ceux de la suivante. L’utilisation de l’énergie des marées n’est cependant pas nouvelle, puisque de longue date des moulins à marée ont existé en des lieux touchés par la marée, et en particulier le long de la Rance. L’idée de construire une usine marémotrice sur la Rance revient à Georges Boisnier, en 1921. Les premières études visant à la conception d’une usine marémotrice sur la Rance remontent à 1943, par la Société d’étude pour l’utilisation des marées (SEUM). Cependant, les premiers travaux ne commencent qu’en 1961. Pourquoi n’y a t-il pas d’autres réalisations de ce genre dans un pays où nous avons des taux de marnage exceptionnels ? J’entends les mauvaises langues murmurer: Lobby, lobby, lobby.

Et puisque le 26 novembre est aussi la date anniversaire de la disparition de Paul Lafargue (1911), l’auteur du droit à la paresse, saluons ici son combat. Un siècle déjà qu’il s’est donné la mort en compagnie de son épouse Laura, la fille de Karl Marx. Je vais donc faire valoir mon droit et m’arrêter là. En attendant la suite, portez vous bien et à demain peut-être.

 

4 commentaires

  1. louise michel

    à Saint-Etienne la mache nous, on l’appelle la doucette , et il pleut il pleut il pleut, et on devrai avoir la neige mercredi, allez bon courage pour le mal de dos etSalut et Fraternité

    • erwandekeramoal

      Merci de ta visite et de tes encouragements. Salutations fraternelles.

  2. Sceptique

    Ayant beaucoup fréquenté Dinard et Saint-Malo avant de m’enterrer en Picardie, j’ai entendu dire beaucoup de mal du barrage de la Rance….contre-nature. Sa maintenance, en raison de l’effet corrosif de l’eau de mer, est, parait-il, très coûteuse.
    Je serais étonné qu’un projet similaire ne provoque pas une levée de boucliers.

    • erwandekeramoal

      C’est sans doute vrai mais, il a certes fallu une dizaine d’années, mais on peut dire qu’un nouvel équilibre a été atteint. Les espèces ne sont certes pas les mêmes qu’avant la coupure de la Rance, mais un écosystème diversifié s’est développé. Et les problèmes de corrosion ont semble t-il été résolus par l’utilisation de matériau composite. Par ailleurs, ayant moi-même résidé à Dinard j’étais bien égoïstement content de « gagner » 30Km pour me rendre à St Malo…

Répondre à erwandekeramoal Annuler la réponse.

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).