Vous lisez actuellement les articles publié le octobre 7th, 2012

Page 1 de 1

Ragout d’encorné…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,

Amis de la métempsychose et du pâté Hénaff réunis, bonjour !

Nous sommes le 7 octobre, 16è de vendémiaire dédié à la belle de nuit : Les fleurs de couleur blanche, rouge, jaune, orangé, mauve ou fuchsia mais aussi bicolores ne s’ouvrent que la nuit et exhalent un parfum rappelant la fleur de tabac. Elles fanent le matin et sont remplacées par d’autres fleurs sur le même pied. Le fruit, de couleur noire, apparaît à la base de la fleur une fois que celle-ci est tombée. Cette fleur fluorescente déploie ses pétales afin d’exposer des corolles luminescentes qui attirent les papillons de nuit afin d’assurer sa reproduction.

Cela m’a toujours épaté que l’on nomme « conseil des sages » le Conseil Constitutionnel… Celui-ci vient de considérer que: « Organiser des corridas dans certaines régions françaises est conforme à la Constitution, a jugé vendredi 21 septembre le Conseil constitutionnel, rejetant le recours d’associations qui militent contre la tauromachie. » Personnellement, les images qui me réjouissent dans la tauromachie, elles ressemblent à celles ci…

Les juges du Palais-Royal ont notamment établi qu’il n’est pas anticonstitutionnel de prévoir des « différences de traitement » entre les régions à tradition tauromachique et les autres. Les anticorrida voulaient que les sanctions infligées pour cruauté envers les animaux s’appliquent partout, sans dérogations. Il a par ailleurs abrogé ce vendredi 5 octobre 2012 deux dispositions de la loi du 3 janvier 1969 qui régit la vie quotidienne des gens du voyage, abolissant notamment le « carnet de circulation » auparavant exigé des personnes sans ressources régulières et maintenant le « livret », permettant de localiser les personnes au domicile mobile. Saisis d’une question prioritaire de constitutionnalité, les Sages avaient examiné la conformité de cette loi à la loi fondamentale de la République. Le changement c’est pour quand ?

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.