Vous lisez actuellement les articles publié le juillet 28th, 2012

Page 1 de 1

ICI, LONDRES…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,

Amis de l’Olympe éthéré et des nouilles à la Boudoni réunis, bonjour !

Nous sommes le samedi 28 juillet 2012, dixième jour de Thermidor dédié à l’arrosoir dans le calendrier républicain. Alors qu’à Londres, les Nations étalent leurs muscles et leurs drapeaux avec la bénédiction des marchands du temple, je vous surprend encore devant votre écran d’ordinateur… Saperlipopette, c’est qu’il s’agit de savoir qui c’est qu’a la plus grosse. La City est en état de siège permanent, des porte-avions de la Royal Navy sont réquisitionnés, des batteries antiaériennes décorent les toits d’immeubles, des avions armés de missiles sont en alerte, 40 000 personnes dont 17 000 soldats sont sur le pied de guerre… Hé oui, madame Michu, on célèbre la fraternité, l’humanisme et l’idéal Olympique…

Par exemple, ce sont les membres de la famille de Lakshmi Mittal, milliardaire PDG d’Arcelor-Mittal, le fossoyeur de toute une région ouvrière de notre bonne vieille Europe, depuis les hauts-fourneaux de Liège-Seraing (en Belgique) jusqu’aux aciéries de Florange (en France), en passant par le bassin sidérurgique de Schifflange-Rodange (au Luxembourg), qui seront parmi les derniers porteurs de la flamme. Et ce pour le remercier, argue le Comité international olympique (CIO), d’avoir dépensé 18 millions d’euros, au moment même où il supprimait des dizaines de milliers d’emplois avec la fermeture de ces différents sites, pour la construction de la fameuse « Tour Orbit » : une structure d’acier rouge destinée à symboliser, précisément, ces JO de Londres.

Mais le sommet, dans cette série de scandales, se situe ailleurs, bien plus grave encore sur le plan éthique. Ce que ces pétrodollars auront finalement réussi à imposer, à travers ses principaux pourvoyeurs de fond que sont les théocraties du Golfe persique (l’Iran, le Qatar, l’Arabie Saoudite, le Brunei, le Bahrein, les Émirats Arabes Unis…), au CIO sans que celui-ci ne bronche, et justifie même au contraire ce genre de décisions au nom du respect des cultures, ce sont les très phallocrates et spécifiques règles de la charia plutôt que les principes les plus sacrés, théoriquement universels depuis deux millénaires, de la charte Olympique. Raison pour laquelle les femmes en provenance de ces pays pourront porter, y compris lors de leurs différentes compétitions sportives, le voile islamique. Sources: (extrait d’un article de Daniel Salvatore Shiffer )

Bon, voilà que je vitupère à nouveau et, c’est pas bon pour ce que j’ai alors que mes tomates réclament toute mon attention. Et, comme disait mon aïeule, qui s’y connaissait en maréchage, y’a pas plus susceptible que la tomate… Allez, portez vous bien et à demain peut-être.