Vous lisez actuellement les articles publié le mars 2nd, 2012

Page 1 de 1

LE FAKE SIMILE…

Posté par erwandekeramoal dans HUMEUR

, , ,

Amis de l’instruction pour tous et de la poule-au-pot réunies, bonjour !

Nous sommes le vendredi 02 mars, douzième jour de ventôse, dédié à l’Orme.

 

Entre 1500 et 2000 classes en moins dans les écoles a la rentrée 2012. 24000 places de plus dans les prisons d’ici 2014. Cette situation d’actualité qui fait la Une de certains journaux a vu fleurir ici et là, en guise d’illustration, une citation que d’aucun attribue à Victor HUGO.

« L’homme a un tyran, l’ignorance (…) ouvrez une école et vous fermerez une prison »

Si la première partie de la citation ne laisse aucune place au doute (elle est présente dans un dialogue de « Les Misérables ») la deuxième partie, devenue slogan, a suscité tout au long du XXe siècle l’interrogation des hugoliens, et pour cause, car elle ne se trouve nulle part dans l’œuvre de Victor Hugo. Citée sous diverses formes, à l’infinitif, à l’impératif au présent de l’indicatif, avec des variantes, elle est la plupart du temps attribuée à Hugo par ses partisans comme par ses adversaire.


Or, plus on remonte dans le temps, plus les sources de cette formule diffèrent : le ministre de l’Instruction publique Victor Duruy en 1865, le médiéviste et député des Hautes-Pyrénées Achille Jubinal en 1868, une expression à la mode et sans auteur particulier en 1869, l’écrivain et homme politique britannique Thomas Macaulay en 1886.
En réalité, la solution de ce problème se trouve sans doute dans le Grand dictionnaire universel du XIXe siècle de
Pierre Larousse, qui, aux tomes VII (article « ECOLE », 1870) et XIII (article « PRISON », 1875), donne cette citation de Louis Jourdan : « Ouvrir une école aujourd’hui, c’est fermer une prison dans vingt ans. » Larousse n’étant guère avare en citations hugoliennes, il semble bien que Louis-Charles Jourdan (1810-1881), rédacteur au Siècle, soit l’auteur véritable de la formule. Sources:Armand Erchadi

Ainsi vont les choses, vite, très vite, on cite Machin qui a « retweetez » le billet de Truc qui lui même l’a copié sur le mur FB de Untel qui le tenait de Chose et bien sur, de source sûre… «Répétez un mensonge mille fois, il restera un mensonge, répétez le dix mille fois, il deviendra une vérité» Il faut dire que celui à qui l’on doit cette citation en connaissait un rayon : Joseph Goebbels – ministre de la propagande du Reich…

 

Ceci étant, et toute chose égale par ailleurs, madame Michu, vous connaissez le caractère iconoclaste de ce blog, voilà pourquoi, à propos de citation et d’école, je préfère nettement celle de Alphonse Allais : « on devrait pouvoir ouvrir des écoles pour professeurs inadaptés. »

Allez, je vois que vous vous habituez au nouveau site, merci de diffuser la nouvelle adresse autour de vous, portez vous bien et à demain peut-être.