LA CONFITURE CA DEGOULINE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

Amis de la Zététique et du mignon de porc réunis, bonjour !

Nous sommes le 28 octobre 2011, 7è jour de brumaire dédié à la figue…

Savez vous que Platon était un grand amateur de figue à tel point qu’il fut surnommé philosicos, celui qui aime les figues. On dit que la figue est sans doute le plus vieux fruit cultivé par l’homme, après la découverte en 2006, dans la vallée du Jourdain de neuf figues parthénocarpiques, c’est-à-dire ne produisant pas de graines et dont la culture nécessitait l’intervention de l’homme, en recourant à des boutures. Ces figues seraient vieilles de 11 400 ans.

Il existe à Vaison-la-romaine dans le Vaucluse une collection nationale de près de trois cents figuiers de toutes variétés. Mais le plus drôle c’est ceci : La couille du pape, est une confiture popularisée par le maître confiturier Francis Miot et réalisée avec une variété de figue de Provence. La couille du pape, dite aussi marseillaise, était offerte aux mendiants à la sortie de la messe de minuit le soir de Noël. On en fait maintenant des confitures. On prétend que son nom vient de l’époque où les papes séjournaient en Avignon et dont on vérifiait, lors de leur élection, la virilité vraie. Ceci en raison de la légende de la papesse Jeanne, qui aurait contraint depuis l’Église à procéder à une vérification rituelle de la virilité des papes nouvellement élus. Un ecclésiastique doit examiner manuellement les organes génitaux, au travers d’une chaise percée. L’inspection terminée, il peut s’exclamer « Duos habet et bene pendentes » (« il en a deux, et bien pendantes »), ce à quoi le chœur des cardinaux répond : « Deo gratias » (« rendons grâce à Dieu »). C’est Francis Miot, fondateur à Uzos, de « La maison Francis Miot. Féerie gourmande », qui a lancé cette production dont il a déposé la marque au même titre que deux autres de ses productions phares Cucu la praline et les fameuses Coucougnettes du Vert Galant dont j’ai déjà parlé ici. L’homme ne manque pas d’humour, outre ses marques déposées, il a créé aussi les tétons de la Reine Margot et les Galipettes. A mon avis, on ne doit pas s’ennuyer dans sa cuisine.

 

L‘actualité étant d’une telle tristesse qu’un canal s’est pendu dirait le grand Brel. Je n’ai vraiment pas le cœur a commenter les gesticulations de nos dirigeants européens, ni l’intervention télévisuelle de Nicolas 1er, ni les délires de Laurent Wauquiez sur le logement social, ni les licenciements prévus par Peugeot-Citroën, ni les innondations en Thaïlande, ni l’augmentation de ma taxe d’habitation, ni le premier album de Pierre bellemare, ni l’augmentation du chomage, ni…

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.

Un commentaire

  1. Fabig

    Je suis d’accord pour rigoler comme le chantait Henri Salvador sur les bons conseils de Boris Vian.
    Je me demande toutefois si ce billet d’humour ou d’humeur ne serait pas plutôt mi figue mi raisin !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).