Vous lisez actuellement les articles publié le octobre 7th, 2011

Page 1 de 1

UN CHEVAL, UNE ALOUETTE, UN CHEVAL…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

Amis de la botanique-pour-les-nuls et du pâté Hénaff réunis, bonjour !

Nous sommes le 7 octobre, 16è de vendémiaire dédié à la belle de nuit : Les fleurs de couleur blanche, rouge, jaune, orangé, mauve ou fuchsia mais aussi bicolores ne s’ouvrent que la nuit et exhalent un parfum rappelant la fleur de tabac. Elles fanent le matin et sont remplacées par d’autres fleurs sur le même pied.

Le fruit, de couleur noire, apparaît à la base de la fleur une fois que celle-ci est tombée. Cette fleur fluorescente déploie ses pétales afin d’exposer des corolles luminescentes qui attirent les papillons de nuit afin d’assurer sa reproduction.

Et pendant que les papillons de nuit font leur ronde, les accapareurs de biens publics poursuivent leur sarabande. Les princes qui nous gouvernent s’apprêtent à recapitaliser DEXIA en injectant quelques centaines de millions d’euros (argent public évidemment) tout en organisant le démantèlement de la banque.

Et que devient la fameuse (fumeuse) prime Sarko de 1000 euros pour les salariés du privé ? Voici l’exemple de Securitas, grosse boite spécialisée dans les transports de fonds et autres gamineries. Elle a proposé à ses salariés une prime de 3,50 euros !!! Oui, vous avez bien lu, 3,50 euros… annuel. Comme disait un marin douarneniste fort connu et qui fréquentait les ports du Royaume Uni: trois chilingues six pinces! Les salariés ont cru qu’il s’agissait d’une erreur, que nenni. Erik Biro est secrétaire général du syndicat UNSA dans cette entreprise qui comme son nom l’indique, est spécialisée dans la sécurité (sauf celle de ses employés). Il n’en revient toujours pas. Le montant de la prime proposé par la direction est de“ 3 euros 50 sur l’année ” dit-il au micro de France Info. “C’est de la provocation, j’ai parlé avec des salariés qui veulent rendre le chèque qu’on leur fera, ils disent qu’ils ne sont pas des mendiants”, ajoute le représentant syndical. La direction de Securitas ne souhaite pas s’exprimer, mais elle confirme qu’elle a bien fait cette proposition de 3,50 euros. Montant qui, dit-elle, peut encore bouger car les négociations doivent se poursuivre. Allez, encore un effort, 3,70 qui dit mieux?

Les entreprises du CAC 40 il est vrai ont quelques difficultés à boucler l’exercice : Les entreprises cajolent leurs actionnaires. Cette année, elles vont leur verser des dividendes records. La moitié environ des groupes du CAC 40 ont déjà publié leurs résultats pour 2010 et dévoilé ce qu’ils comptent distribuer dans les prochains mois. Selon les premières estimations, près de 40 milliards d’euros devraient au total tomber dans la cagnotte des actionnaires. C’est-à-dire 13% de plus que l’an dernier.

Voilà, maintenant vous pouvez toujours choisir entre Martine et François celui qui vous semble capable de mettre un terme à ce système mortifère. Bon courage.

Allez, portez vous bien et à demain peut-être.