Vous lisez actuellement les articles publié le août 20th, 2011

Page 1 de 1

VERITE EN DECA DES PYRENEES…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

Amis de la littérature exotique et du caramel au beurre salé réunis, bonjour!

Aye aye aye, caramba, madame Michu! Je vous adresse cette carte postale depuis l’autre côté des Pyrénées. A la radio ils parlent de canicule… Cani quoi? oui bon, de ce côté ci c’est pire. 40° à l’ombre, on devrait dire à l’hombre. Vivement l’hiver. On s’est arrêté dans un joli petit bled, c’est comme qui dirait Locronan sauf que c’est Basque. La langue est basque, le cochon est basque, la bière est basque, le béret est basque… Les routes sont basques, elles montent, elles montent et elles tournent, elles tournent. En soirée on fait étape dans une auberge basque, la soupe est basque, le fromage basque, les chanteurs basques et toujours 38° à l’ombre des arbres basques.

On a pris la poudre d’Espelette, heu non, d’escampette, pour aller voir les voisins en Aragon et là, après moultes cols aux noms imprononçables, on fait une nouvelle étape pour la nuit dans une sorte d’espèce de genre d’auberge espagnole. Les autochtones sont aussi surpris que nous que l’on puisse s’arrêter chez eux mais l’accueil est chaleureux (pas seulement à cause de la météo). On se décide à regagner la Gaule le lendemain en empruntant le col du Somport. Au dessus de nos têtes planent des vautours qui attendent de toutes évidence que l’on meurent d’épuisement. C’est à ne pas y croire, on double des pékins qui font cela à vélo…Je sais bien que l’on est sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle et que la foi déplace les montagnes mais là, ça m’épate.

La suite des aventures d’un cénobite en Ibérie, demain si vous le voulez bien et si ma clé 3G supporte la température.