VIENDEZ, MA BANDE…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, ,

 

Amis de la poèsie et de la tarte aux myrtilles réunies, bonjour !

Nous sommes le 29è jour de germinal dédié à la myrtille, ceci explique cela.

Exercice de style.

Il n’y a rien à faire, à l’instar de Brassens, quand je pense à Fernande, je bande ! Et je me surprends à laisser mon esprit vagabonder sur le thème de la bande, allez savoir pourquoi…

Au début était la bande à Bonnot et leur fameuse De Dion-Bouton. Ils étaient anarchistes comme Lupin était gentleman, c’est à dire surtout cambrioleurs.

En 1935 il y eut la Bandera, film de Duvivier d’après le roman de Mac Orlan dont j’ai déjà parlé ici.

Quarante plus tard, en Chine, place à ( 四人帮 )la bande des quatre, emmené par la veuve de Mao et que le petit Deng Xiaoping s’empressa de faire condamner.

Meunier quand à lui, réalisa son film « la bande du Rex » en 1980 avec, notamment Jacques Higelin qui enregistrera un album portant le même nom.

Et Godard me direz vous ! Et bien lui, il tourna « Bande à part » en 1964 avec Brasseur et Sami Frey.

Un siècle plus tôt, Alfred Louis Armand Marie Velpeau, invente le fameux bandage qui porte son nom: la bande Velpeau. En 1948, Georges de Mestral, ingénieur Suisse, inventa une bande beaucoup plus attachante: la bande Velcro, acronyme de velours et crochets sensés reproduire les fleurs de Bardane qui s’accrochent aux vêtements.

En ce printemps 2011, nous fêtons les trente ans de la libéralisation de la bande FM et L’explosion des radios libres, ah, Radio Kaosette… Hélas ces bons souvenirs ne nous font pas oublier qu’aujourd’hui à la radio, il faut subir (ou pas) « la bande à Ruquier ».

Hélas encore, l’actualité m’a souvent entrainé à vous parler de la bande de Gaza, cette étroite bande de terre de 40 kilomètres qui a la particularité d’être sans doute le territoire le plus peuplé au monde en densité, 1,6 millions Palestiniens vivent dans cette prison à ciel ouvert.

A partir du milieu des années 60, en Allemagne, émerge la fraction armée rouge, appelée aussi la bande à Baader. Du nom d’un de ses fondateurs souvent associé à celui de Ulrike Meinhof. Plusieurs leaders de la première génération moururent entre 1976 et 1977 dans le quartier de haute sécurité de la prison de Stammheim.

Fort heureusement, à peu près à la même époque, la bande à Basile était capable de nous pêter une ambiance d’enfer.

Nos amis Belges n’ont toujours pas de gouvernement mais par contre ils ont inventé la bande des six nez, un groupes d’experts en bandes dessinées vous l’aviez compris.

Amusant, non ! Je compte sur vos commentaires pour la poursuite de l’exercice, les meilleures propositions seront diffusées comme on le dit généralement.

Après un tel effort intellectuel vous comprendrez que j’en reste là. En attendant la prochaine saillie, portez vous bien et à demain peut-être.

2 commentaires

  1. la bande à fafa

    Et voici ma contribution.
    Au choix : « la bande des Pieds Nickelés », série de BD créée par Louis Forton au début du 20 ième siècle. L’expression « pieds nickelés » signifie « ceux qui ne sont pas portés sur le travail ». Cela me convient.
    ou bien « la bande de jeunes » chère à Renaud. Refrain :
    « Que j’suis une bande de jeunes
    A moi tout seul
    Je suis une bande de jeunes
    Je m’fends la gueule. »
    Qu’est-ce que je gagne ?

  2. corsico

    c2e4da27651d0b827ab74cb38ac4539a? « > puisque du père georges il est question, souffrez qu’avec lui je fredonne : …dès qu’on est plus de deux, on est une bande de cons, bande à part , sacrebleu, c’est ma règle et j’y tiens…

    bon dimanche. Gardarem lou moral…malgré tout .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera jamais publié. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires (*).