Vous lisez actuellement les articles publié le avril 3rd, 2011

Page 1 de 1

LE JAZZ, TOUJOURS LE JAZZ…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , ,

 

Amis de la nature naturante et du corned beef réunis, bonjour !

 

Nous voici le 3 avril et les jardins de Keramoal ont endossé leur habit de printemps. C’est plein de couleurs et de petites bêtes qui courent partout à la grande joie de ma fiancée qui est fan de la famille lapin. Je vais donc lui dédier cette petite vidéo.


 

Je voulais par ailleurs profiter de ce 3 avril, jour anniversaire de sa mort, pour parler de Sarah Vaughan (prononcer Vauhn) qui est à mon avis une des trois plus grandes interprètes de jazz avec Billie Holiday et Ella Fitzgerald. Elle a débuté comme beaucoup à cette époque par le chant et l’harmonium à l’église baptiste avant de gagner le concours amateurs du théâtre Apollo de Harlem, dix ans après Ella Fitzgerald qui viendra la féliciter.

C‘est en 1944 qu’elle enregistre « a night in Tunisia » en compagnie de Charlie Parker et Dizzy Gillespie, excusez du peu… J’aime particulièrement l’album où elle est accompagnée du célèbre archestre de Count Basie  « No count Sarah »  

Magnifique interprète de ballades, elle est aussi une chanteuse de scat accomplie. On ne lui connaît guère de rivale dans ce domaine, hormis la grande Ella. Dans cette vidéo on l’entend en compagnie de Michel Legrand. Toutes ces qualités se retrouvent dans ses performances scéniques d’autant qu’elle sait les mettre en scène avec humour, comme dans sa version de « Tenderly », enregistrée au Tivoli en 1963. Sarah Vaughan jongle avec la prononciation des mots, leur timbre et leur tonalité, ce qui donne, selon Gridley, un effet excessivement sensuel. Bref, elle préfère remanier le rythme et embellir les notes dans un but qui dépasse le simple ornement, et ce, sans nécessairement se diriger vers la liberté d’expression du scat.

Voila pour aujourd’hui, bon dimanche à vous, passez une bonne semaine, portez vous bien et à demain peut-être.