Vous lisez actuellement les articles publié le février 27th, 2011

Page 1 de 1

ALAIN, MICHELE, BRICE ET LES AUTRES…

Posté par erwandekeramoal dans Non classé

, , , ,

 

Amis de Richard Brautigan et de la truite meunière réunis, bonjour !

 

Pendant que ma fiancée nous prépare un crumble d’agneau au citron confit, à faire pâlir d’envie madame dans-ma-cuizine, je tente d’aligner quelques phrases sur les évènements qui se préparent.

Nous sommes le Dimanche 27 février et il émane de notre actualité une forte odeur de remaniement. En ligne de mire Alliot-Marie, qui pourrait bien faire les frais de ses errances Maghrébines. En d’autres termes son voyage tunisien pourrait bien lui coûter un maroquin (humour).

Nicolas 1er qui n’a peur de rien verrait bien Galouzeau de Villepin entrer au quai d’Orsay…Mais d’après nos renseignements, celui-ci aurait répondu au Tsar: et mon quai, c’est du port Rhu ! Contrepèterie typiquement douarneniste et qui est l’équivalent de la réponse que Cambronne fit au général britannique Colville du côté de Warterloo.

Nous allons donc assister une fois encore au jeu des chaises musicales où Machin remplace Truc qui prend la place de Chose, bref, comme disait mon ancien patron: on change tout mais on touche à rien. Pendant ce temps, Juppé-droit-dans-ses-bottes se dit qu’il y a peut-être une fenêtre de tir qui s’ouvre pour 2012. Et tandis que la cour s’amuse et que les princes du CAC 40 se font des couilles en or, le petit peuple voit le chômage de longue durée qui augmente comme le prix du gasoil, du gaz, de l’électricité, des transports, des assurances, des médicaments, j’en passe et des moins vertes.

Quant-à Christian Jacob, représentant de la FNSEA au gouvernement, il pense, à l’instar de Georges Frèche à propos de Fabius, que Strauss-Kahn n’a pas l’air très catholique et qu’il lui manque un peu de lisier sous les semelles pour en faire un candidat aux présidentielles digne de ce nom. Ce dernier, c’est bien connu, est tenu par l’obligation de réserve que lui impose sa fonction, et c’est donc madame qui est en charge des petites phrases via son blog interposé. Mais qu’importe tout cela, nous sommes en période préélectorale et l’heure a sonné de ressortir les épouvantails des placards. Depuis la chute du mur, le bolchevik-couteau-entre-les-dents, ne fait plus recette, place au terroriste-islamiste qui vient voiler (jeu de mot) nos filles et nos compagnes; retour à l’identité nationale, à la franchouillardise de bon aloi, laissons les mosquées à Moscou, les voiles à la marine (Le pen), le canard à l’orange et Tintin au Congo.

Voilà pourquoi je pense que le débat sur « la laïcité et la place de l’islam dans la République », lancé par Nicolas 1er est absurde, intolérable et aberrant. Je partage entièrement le point de vue de Jean-Pierre Mignard « …lorsqu’on n’a plus rien à dire, lorsqu’on n’a plus de projets, lorsque les paroles ont été contredites par les faits, que les masques ont été arrachés, il ne reste plus qu’à plonger dans de vieux bouillons peu honorables et à inventer des débats. »

Allez, voilà madame Michu, la suite au journal de 20h. En attendant portez vous bien et à demain peut-être.